Agenda Du Vin

Edition du 28/09/2021
 

Château CANON-CHAIGNEAU

Famille

Château CANON-CHAIGNEAU


“Cette année, nous dit Suzanne Marin, le millésime 2016 sera commercialisé au printemps. Il tient ses promesses, un vin très typé Merlot avec une belle structure, des tanins profonds. La robe est intense, le nez épicé et charmeur sur des notes de fruits noirs. La bouche est ample et onctueuse, elle nous rappelle les arômes du nez à savoir la confiture de mûres associé à un boisé subtil et très fin. Après des vendanges 2017 où nous avons subi une perte de récolte de 70%, en 2018, nous sommes heureusement passés au travers du gel, de la grêle et des très nombreuses attaques de mildiou et ce grâce à la vigilance et disponibilité de notre chef de culture et de l'ensemble du personnel du domaine. Ce 2018 s'annonce comme particulièrement réussi et rejoindra nos plus beaux millésimes à savoir 2009/2010/2015, entre autres. En plus des millésimes récents, nous aimons présenter à notre clientèle des vins matures et prêts à boire tel que 1999, 2003, 2007, par exemple, afin de correspondre à tous types de palais. Actuellement notre coup de cœur en dégustation est le millésime 2008 : un vin qui s'exprime avec finesse et subtilité, la robe est intense, d'un beau violet pourpre, le nez est charmeur sur des notes de raisins bien mûris et gorgés de soleil, la bouche développe des tanins amples et profonds qui doivent encore un peu fondre afin de dévoiler au maximum le potentiel de ce vin de garde. Un vin de pur plaisir !”

   

Château CANON-CHAIGNEAU


13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone : 05 57 24 69 13





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PLINCE


Un vignoble discret qui possède un charme et une typicité indéniable, à des prix doux. Classé Premier Grand Vin. D’une superficie de 8,7 ha, le vignoble est d’un seul tenant et se situe sur un sol de sable foncé largement pourvu en “crasse de fer”, ce qui contribue à la richesse du vin (84% Merlot, 16% Cabernet franc). Après une cuvaison en cuves ciment équipées d’un système de thermorégulation, la vinification (sous le contrôle de M. Toutoundji, œnologue) se fait pendant quinze mois en barriques de chêne dont un tiers est renouvelé chaque année. Le vin qui se caractérise par son moelleux et sa souplesse est un vin “qui plaît beaucoup aux dames”. La production moyenne est d’environ 4000 caisses de bois. “Ici, 2020 est un très beau millésime avec une belle quantité récoltée. Le 2019 est meilleur que le 2018 avec un boisé bien prononcé qui se marie parfaitement avec le fruit. Nous refaisons notre site internet. Nous sommes en tain d’installer des piquets métalliques pour faciliter le travail au vignoble. L’encépagement du vignoble a été modifié : 84% de Merlot et 16% de Cabernet franc, nous conservons toujours du Cabernet franc, toutefois, notre œnologue nous a conseillé de replanter du Merlot.” Savoureux Pomerol 2018, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, c’est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d’une grande richesse. Le 2016, médaille d’Or à Paris, est charnu, c’est un vin riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, complet, élégant, aux notes de truffe, d’une grande harmonie. Superbe 2015, c’est un vin très harmonieux, complet, au nez de prune et de violette, une pointe d’épices, charnu en bouche mais tout en subtilité. Le 2014, développe un nez complexe de groseille et l’humus, ample et persistant en bouche, aux tanins harmonieux et riches, est très classique, de garde. Le 2013, est de belle robe soutenue et brillante, d’une très jolie concentration d’arômes (cassis, épices…), persistant et très bien équilibré. Le 2012, médaille d’Or au Concours Général Agricole, intense, épicé au nez, est velouté et structuré, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir, un vin que l’on peut déboucher sur une selle d'agneau rôtie à l'ail en chemise ou un salmis de bécasse, par exemple. Très savoureux 2011, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), un vin de belle ampleur. n Clos RENÉ Jean-Marie Garde Scea Garde-Lasserre 33500 Pomerol Tél. 05 57 51 10 41 Propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). Toujours ce grand Pomerol 2018, typé, qui a des arômes aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un vin très classique de ce grand millésime bordelais, avec un réel potentiel. Le 2017, épicé, très harmonieux, riche en couleur, de belle robe soutenue, aux notes de sous- bois et de mûre, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...) au palais, à déboucher avec, notamment, des rognons de veau aux pleurotes ou un civet de porcelet aux petits oignons.  Goûtez également son autre Pomerol Château Moulinet Lasserre 2018, qui possède son propre style un vin gras, corsé, aux tanins amples et mûrs, d’une grande expression aromatique avec ce goût fumé, de bouche suave et velouté.

Scev Moreau
37, chemin de Plince
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 68 77
Email : plince@aliceadsl.fr
Site personnel : www.chateauplince.fr

AUVIGUE


C’est Francis Auvigue “Le Grand Père”, alors propriétaire à Solutré, qui, en 1946, décide de s’installer à Charnay Les Macon en s’associant à 4 autres amis vignerons afin de créer une petite maison de vin et promouvoir l’appellation Pouilly-Fuissé. Jean Pierre et Michel intègrent la maison dans les années 1975, et élargissent la gamme en intégrant les autres appellations du Mâconnais. Ils développent l’activité de vinification au début des années 1990 et élaborent des vins issus des propriétés familiales et également à partir de raisins d’amis producteurs. Vignerons de tradition mais surtout par passion, Sylvain, neveu de Jean-Pierre et Michel, a fait son entrée au sein de la maison fin 2015, marquant l'arrivée d'une nouvelle génération. L’équipe s’est de nouveau agrandie en 2018, avec l’arrivée de Céline. Elle a pour mission le suivi des 8,5 ha de vignobles en propriété et la vinification. “2020 est encore une excellente année, nous indique  Sylvain Brenas-Auvigue, suite à une superbe météo, les raisins étaient dans un parfait état sanitaire, malgré les grosses chaleurs et la sécheresse qui nous ont fait démarrer les vendanges fin Août. Pour moi, 2020 ressemble aux 2015 et 2019. Les vins sont aromatiques, tendres, souples, faiblement acides. Trois nouveaux vins arrivent en 2021, ce sont : Pouilly-Fuissé Premier Cru La Frérie 2020, Pouilly-Fuissé Premier Cru Aux Chailloux 2020 et Pouilly-Fuissé Au Vigneron 2020. Nos ventes actuellement, en plus de ceux déjà cités : les Saint-Véran 2020, les Mâcon 2020 et 2019, les Pouilly-Fuissé 2019 et 2020. Nous sommes en conversion Bio depuis 2019.” Une référence avec le Pouilly-Fuissé blanc Aux Chailloux 2018, très élégant, avec ces senteurs caractéristiques du terroir de lis, de rose et de miel d’acacia, un vin ample et gras au palais. Superbe Pouilly-Fuissé blanc cuvée Hors Classe 2018, un vin où se mêlent des connotations d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, très parfumé et chaleureux. Excellent Pouilly-Fuissé blanc La Frérie 2018, sols argilo-calcaires et silex, au bouquet complexe où se retrouvent des notes d’amande, d’abricot frais et de bruyère, un vin bien marqué par son Chardonnay qui lui donne cette ampleur au palais, comme le Pouilly-Fuissé La Petite Parcelle 2018, au nez complexe et puissant (fougère, poire), d’un bel équilibre, de bouche parfumée et ample, un vin qui mérite d’être débouché sur une viande blanche à la crème ou une truite saumonnée. On se fait aussi plaisir avec leur Saint-Véran blanc Les Chênes 2019, sols de roches sédimentaires du crétacé, type argilo-calcaires avec couches d'argile, à dominante de fleurs blanches et d’amande, de bouche délicate et harmonieuse, est tout en finesse.

Sylvain Brenas Auvigue
100 place Saint Germain
71960 Fuissé
Téléphone :03 85 34 17 36
Email : sylvain.brenas@auvigue.fr
Site personnel : www.auvigue.fr

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 25 ha comprenant des vieilles vignes de Carignans de plus de soixante-dix ans enracinés sur les schistes des coteaux de La Serre, exposés plein sud à 400 m d’altitude, derniers contreforts des Cévennes encerclés par le parc naturel régional du Haut-Languedoc, complétées de Grenache, de Syrah, de Cinsault et de Mourvèdre. Depuis 2007, les cépages Roussanne et Marsanne viennent enrichir cette palette permettant l’élaboration d’un grand vin blanc. Plusieurs générations se sont succédées sur le domaine Bénézech-Boudal depuis la fin du siècle dernier. Depuis 1995, sa fille Marie-Geneviève Boudal et ses enfants Hervé et Laurent perpétuent la tradition mise en place ici depuis la fin du XIXe siècle. L’exploitation est certifiée au titre de l’Agriculture Biologique Ecocert. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Marie-Geneviève Boudal-Bénezech considère que “l'année 2020 a été fortement marquée par le mildiou et beaucoup d'humidité, d'où une perte de la récolte (- 50%), mais la petite quantité restante est d'une qualité rare. C'est en tous points une année semblable à celle de 2018. Pour les blancs, les vendanges ont débuté mi-Septembre et pour les rouges fin Septembre, début Octobre. Les vins sont concentrés, fruités, bien colorés, équilibrés avec de la matière, et malgré le climat et les rendements très faibles, nous avons réussi à avoir de belles cuvées avec le peu de raisins récoltés. Nous plantons, actuellement un peu plus de Syrah et de Grenache tout en renouvelant les Carignans. En vente : Faugères rouge Prestige 2019, Faugères rouge Marie-Laurencie 2019, Faugères rouge Charlotte 2019, Faugères Château des Peyregrandes blanc 2020, Château des Peyregrandes rouge 2019, Château des Peyregrandes rosé 2020.” Cette chaleureuse famille nous propose cette année ce superbe Faugères rouge Prestige 2019, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, un vin concentré, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), de bouche puissante où se retrouvent les fruits noirs et le poivre, chaleureux, riche en couleur comme en matière, de garde, bien sûr. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2019, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, gras, un vin très parfumé (notes de fruits frais, de sous-bois, d’épices...), alliant finesse et charpente, bien typé. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2020, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), il associe structure et distinction, avec ces senteurs de fumé bien spécifiques au palais, où s'entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, tout en finale. Le Château des Peyregrandes rouge 2018, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, de robe aux reflets violacés, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...) et de cannelle, légèrement poivré, est riche et de jolie garde. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équilibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité, gras, complexe.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HOURTIN-DUCASSE


Le Château produit un Haut-Médoc admis depuis 1932 au classement des crus bourgeois. La propriété comprend 24 ha de vignes âgées en moyenne de 15 à 20 ans, exploitées en agriculture de conservation.
?Depuis 10 ans, nous utilisons des méthodes et des produits naturels pour traiter nos plants, travailler nos sols, favoriser la diversité entre les rangs? et permettre aux vignes de se renforcer pour ainsi s?exprimer pleinement. Notre credo : produire un vin qui allie modernité et classicisme, élégance et finesse tout en révélant les spécificités de chaque millésime pour que chacun exprime le meilleur du fruit.?
Une réussite avec ce Haut-Médoc 2019, au nez à la fois complexe et intense dominé par les petits fruits noirs, aux tanins bien présents et savoureux, d?une finale persistante, de garde, naturellement. Le 2018, est un vin riche en couleur comme en arômes, de bouche puissante et souple à la fois, de très bonne évolution.
Goûtez leur vin de France rosé Les Roses de Marie 2020, 70% Cabernet-Sauvignon, 26% Cabernet franc et 3% Merlot, sur la fraîcheur et la gourmandise, idéal pour accompagner vos pique-niques.

Michel et Marie-Noëlle Marengo
Scea des Vignobles Marengo - BP 89
33250 Pauillac
Tél. : 05 56 59 56 92 et 06 73 37 43 43
Email : contact@hourtin-ducasse.com
www.hourtin-ducasse.com
 


Domaine des ENCHANTEURS


Quelque 3 ha de vignes qui entourent un joli mas restauré. Une viticulture en harmonie avec la nature, sans désherbant ni engrais non biologique, l?ensemble des parcelles est vendangé à la main, tris manuels et vendange égrappée.
Nous avons dégusté ce Ventoux rouge Rêve de Rubis 2017 AB, qui développe un nez intense, marqué par des notes de petits fruits rouges à noyau, tout en arômes, très bien élevé, un vin distingué et puissant à la fois, vraiment réussi comme le Muscat de Beaumes de Venise Ambre Céleste 2017, tout en subtilité d?arômes, avec des notes d?agrumes et de fleurs, très persistant, un vin bien fruité, bien équilibré en finale.
Enfin cet IGP Vaucluse blanc Songe d?Or 2017, de jolie robe dorée, de bouche persistante, alliant finesse et structure, franc et très charmeur.

Catherine Desbois-Mouchel et Bertrand Seube
52, chemin d'Aubignan
84330 Saint-Hippolyte-le-Graveyron
Tél. : 04 90 12 69 82
Email : bertrand@domainedesenchanteurs.fr
 


Domaine BRISSON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d?une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l?une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d?une superbe cave voûtée est occupé par Gérard Brisson et sa famille.
Après sa formation d?œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuivant et développant l?œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009.
?Un seul mot pour définir l'année 2020 : perfection ! nous précise Louis Brisson. Pour nous, les Vins sont au-dessus des 2019, les raisins étaient sains, belle maturité, seul hic, un épisode de sécheresse a réduit le volume. Nous sommes dans la continuité des années précédentes avec des degrés nettement plus élevés (14, 15°).
Une nouvelle appellation fait son entrée : un Fleurie 2020 qui sortira en Septembre, il provient d'un terroir granitique, sableux, c'est un vin tendre, floral, peu puissant.
Nous présentons à la vente, actuellement : Morgon Tradition 2019, Morgon La Louve de 2015 à 2019, Morgon Vieilles Vignes 2017 et 2018, Beaujolais-Villages 2020 et bien sûr le Fleurie, précédemment cité. Nous accueillerons en Juillet au Domaine un festival de musique classique.?
On ne présente plus ce domaine, une référence depuis bien longtemps, et encore cette année, avec cet exceptionnel Morgon Les Charmes La Louve 2019, sol pauvre, acide, sur granite de décomposition avec filon de schiste à manganèse, fermentation longue puis élevage en cuves, il est racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d?excellente évolution (13,80 €). Le 2018, avec ce nez puissant et persistant de petits fruits rouges et de cerise noire, servi légèrement frais, fera merveille sur une tête de veau ravigote. Le 2017, est d?un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de cerise, on est séduit par sa belle structure qui lui prédit un bel avenir.
Formidable Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2018, aux des senteurs intenses de fruits surmûris et d?épices, c?est un vin de très bonne bouche, parfumé (prune, violette...), il poursuit son évolution quand le 2017, qui commence à très bien se goûter, a des nuances complexes de fruits des bois et une pointe de grillé, puissant et savoureux (14,80 €).
Nous vous conseillons aussi le Beaujolais-Villages 2020, aux notes de fruits rouges à noyau, charmeur au nez comme en bouche.

Gérard et Germaine Brisson
Les Pillets
69910 Villié-Morgon
Tél. : 04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
www.gerard-brisson.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020

 



Domaine Anthony CHARVET


Domaine GOURON


Domaine André MATHIEU


Maison ZOELLER


Château BÉCHEREAU


Domaine COURÈGE-LONGUE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château PLINCE


Château MAYNE LALANDE


Frédéric ESMONIN


Domaine Les CASCADES


Domaines AIME ARNOUX


Domaine Jean CHARTRON


Château La GRACE FONRAZADE


Château de CREZANCY


Château BOVILA


Château TOUR-DU-ROC


GATINOIS


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château HENNEBELLE


Château PLANTIER ROSE


Domaine MAESTRACCI


Domaine Claude et Christophe BLEGER


Domaine des MONTS LUISANTS


BARON ALBERT


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Domaine de L'OLIVETTE


Jean-Claude et Didier AUBERT


Domaine La MEREUILLE


Château des PEYREGRANDES


Château DEVISE d'ARDILLEY


Domaine de SAJE


Xavier LECONTE


Château VIEUX TOURON



CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CLOS TRIMOULET


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE ROSIERS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales