Agenda Du Vin

Edition du 28/04/2015
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Ce qui vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-plaisir. A quelque 30 €, en effet, ce cru, marqué par la “patte” et la passion d’Henri Duboscq, renvoie à un jardin d’enfants un bon nombre de crus surbarriqués et beaucoup plus chers. Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L’âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime, mais avec une maîtrise exceptionnelle pour choisir l’origine du bois et ne pas “abrutir” le vin, en choississant les essences à “grain fin” adaptées à son cru. Il faut dire qu’une expérience de quelque cinquante années, cela aide... Nous avons fait une verticale exceptionnelle, des derniers millésimes (en bouteilles) au formidable 1970. Vous allez exciter vos papilles avec ce grand Saint-Estèphe 2012, “chatoyant, dirait Henri Duboscq, de bouche puissante, un grand vin, charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance en bouche et finesse tannique avec une très jolie finale grillée, le style parfait de Haut-Marbuzet dans sa jeunesse.  Le 2011, serait plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en soupesse, très agréable. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes , où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq 2012, rond, mûr, très bien élevé, un millésime très équilibré, classique comme le 2011, tout en souplesse, au nez de mûre et de groseille, aux tanins veloutés. Le 2010 est corsé, harmonieux, de bouche raffinée, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, tandis que le 1989 est rond, aux tanins savoureux, classique, au nez de petits fruits (mûre, cassis), tout en bouche.

   

Château HAUT-MARBUZET

H. Duboscq & Fils

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
DOISY-VEDRINES
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
BASTOR-LAMONTAGNE
(CLIMENS (B))
HAUT-BERGERON
LA TOUR BLANCHE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
COUTET (B)
CAILLOU (B)*
CROS (Loupiac)
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
MALLE
LAMOTHE-DESPUJOLS
VALGUY
LAFON
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))
(LA BOUADE)
(COY)
TRENQUINE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Joseph DORBON


Les vignes s’étendent sur 3 ha. L’exposition sud-est des coteaux leur confère un excellent ensoleillement et de ce fait, un raisonnement très strict des traitements fongicides (6 traitements par an maximum). Les vignes de plus de 40 ans destinées aux vins tranquilles ne reçoivent aucun engrais ni désherbant chimiques. Les sols sont cultivés, buttage au printemps suivi d’un décavaillonnage au cheval au mois de juin ainsi que trois griffages dans le rang d’avril à août. Les vendanges manuelles et le tri très sévère à la vigne apportent une qualité irréprochable aux raisins pour la vinification. Voilà un bel exemple de la typicité des vins de la région que l’on retrouve grâce à ce cépage : l’Arbois cuvée Savagnin 2007, avec des arômes d’agrumes et des nuances de noisette, un vin dense, distingué, puissant et savoureux, frais et suave, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de musc en finale, qui conjugue intensité et souplesse. L’Arbois cuvée des Moyne Vieilles Vignes 2010, issu de vignes de plus de 40 ans (60% Chardonnay et de 40% Savagnin élevés sous voile 24 mois sans soutirage), aux senteurs de noisette, de poire et de bruyère, est complexe, subtil, puissant et d’une longue finale. Le Chardonnay Vieilles Vignes 2011, élevé en pièces 24 mois sans soutirage, est de jolie robe brillante, tout en distinction, un vin dont le nez évoque l’amande fraîche et les fruits blancs, de bouche puissante, à prévoir sur un sandre. L’Arbois Trousseau Vieilles Vignes est marqué par des senteurs de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), de robe pourpre, souple et corsé à la fois, légèrement épicé. Le Crémant rosé est dominé par les fruits secs et la rose, de bouche mûre et crémeuse, de très belle teinte, réussi comme le Crémant du Jura brut blanc 2010, pur Chardonnay, très bien élevé 24 mois sur lattes, une cuvée fraîche, typée, qui associe finesse et structure, d’une bonne rondeur, au bouquet très aromatique.


Place de la Liberté
39600 Vadans
Téléphone :03 84 37 47 93 et 06 80 30 20 74
Télécopie :03 84 37 47 93
Email : contact@vigneron-dorbon.com
Site personnel : www.vigneron-dorbon.com

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 38 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des “croupes”). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des “Crus Bourgeois” de 1932. Vous aimerez ce Médoc 2012 (50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), charnu, un vin riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée. Le 2011 est excellent, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une légère touche poivrée. Le 2010, très représentatif de ce grand millésime, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, bien typé, charnu, de bouche pleine. Superbe 2009, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d’humus et de cerise noire, très équilibré, ample, de belle présence tannique, un vin, très prometteur. Le 2008 est ferme et persistant, aux senteurs de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, alliant structure et élégance au palais, où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin de garde. Le 2007, de bouche dense, avec des notes prononcées de mûre et de griotte, riche en couleur, développe des tanins fondus et très savoureux.

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Télécopie :05 56 41 36 09
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site personnel : www.lebourdieu.fr

Domaine Alban ROBLIN


La famille Roblin cultive la vigne sur les coteaux Sancerrois depuis plusieurs générations. Une exploitation de 12 ha qui se situe autour du village de Maimbray. Le domaine est conduit en agriculture raisonnée. Afin de limiter l’érosion, et dans un souci de respect de la nature des sols et de l’environnement, la majeure partie du vignoble est enherbée, la bande de terre sous le rang étant travaillée mécaniquement.  “Pour ce millésime 2014, nous dit Alban Roblin, malgré un été désastreux, le beau mois sec de septembre, nous a permis de faire une belle récolte saine. Cela nous donne un vin bien représentatif de l’appellation, avec un bel équilibre, sur l’agrume, qui va continuer à mûrir avec le temps. Il est déjà gras, avec une belle richesse. Le rouge a une couleur rubis bien prononcée, c’est un vin riche et concentré, et le rosé a une belle robe saumonée.” Tout en bouche, ce Sancerre blanc cuvée Alban Roblin 2013, sol argilo-calcaire, vinification traditionnelle en cuves Inox avec contrôle des températures puis élevage sur lies fines avec remontage 4 à 5 mois, légère filtration avant la mise en bouteille... est vraiment remarquable, très bien équilibré en acidité, avec ces arômes de pomme et de tilleul, de bouche subtile, un vin d’une grande finesse, racé, séduisant par sa structure distinguée en finale. Le Sancerre blanc cuvée Héritage 2012, vinifié sur lies fines pendant une dizaine de mois en fûts de chêne, est plus rond, et mêle puissance et souplesse.  Belle réussite encore avec ce Sancerre rouge 2013, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais bien ronds. Excellent Sancerre rosé 2013, aux parfums intenses et frais de fruits rouges, associés à de discrètes notes florales, très agréable.


La Rabotine
18300 Sury-en-Vaux
Téléphone :02 48 79 31 15 et 06 82 74 05 31
Télécopie :02 48 79 31 15
Email : roblin.larabotine@orange.fr
Site personnel : www.alban-roblin-sancerre.fr

DOMAINE ALAIN VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 12 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Excellent Bourgogne Côte Saint-Jacques cuvée Les Ronces rouge 2009, élevé en fûts de chêne 12 mois, un vin riche, aux arômes de cassis très mûr, corsé, épicé, ample, aux tanins soyeux, à déboucher sur un coq au vin. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2010, bien typé Chardonnay, puise ses arômes dans le terroir de la Côte Saint-Jacques, est charmeur, au nez de fruits frais et d’épices, un vin séduisant par sa richesse et sa finesse, tout en bouche, très abordable.

Alain Vignot
16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Télécopie :03 86 91 09 37
Email : domaine-vignot@vinsdusiecle.com
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BORDE-ROUGE


Lle Corbières cuvée Carminal rouge 2012 (Bio), issu de terres rouges, spécifiques au domaine, très riches en oxyde de fer. Calcaire blanc fissuré permettant un enracinement très profond... un vin de robe grenat soutenu, charnu, riche, très bien élevé, aux senteurs de myrtille, de violette et d'épices, gras, alliant puissance et souplesse. Le Corbières Carminal blanc 2013 (Bio), pur Grenache blanc, est tout aussi réussi, tout en finesse aromatique, où se mêlent des notes d’amande, de poire et de chèvrefeuille, un vin ample, de bouche persistante et savoureuse.

Frédéric et Jean Carrère
Route de Saint-Pierre
11220 Lagrasse
Tél. : 09 64 13 04 39 et 06 30 33 60 23
Fax : 04 68 65 17 39
Email : contact@borde-rouge.com
www.borde-rouge.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Frédéric MALETREZ


Un vigneron qui élabore très soigneusement ses cuvées depuis une vingtaine d’années.
Très beau Champagne Vieille Réserve Premier Cru 2004, très typique de ce grandissime millésime champenois, qui dégage un nez franc et fruité (agrumes), une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité et cette note de pain grillé bien spécifique au palais.
Excellent brut rosé Premier Cru, élaboré exclusivement à base de cépages noirs où le Pinot Noir est majoritaire, est d’une belle rondeur, avec un bouquet très marquant aux connotations de rose, de musc et de mûre, de mousse crémeuse, que l’on peut aussi bien apprécier sur un brie de Melun qu’avec une tarte aux brugnons. Goûtez également le Le brut Réserve Premier Cru, qui est très séduisant, aux arômes de poire et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, puissant et élégant à la fois, tout en finale, à déboucher sur des quenelles de brochet. Les prix sont très doux.

Domaine Aline et Rémy SIMON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Des vignerons chaleureux, dont le fils, toute juste Ingénieur de Purpan, les rejoint sur l’exploitation. “Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, me disent-ils, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 ha de vignes et malgré la jeunesse de la maison, nous produisons principalement des Vins à Haute Expression et nous alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées.” Pressurage de raisins entiers sur pressoir pneumatique, thermorégulation et contrôle de fermentation, vinification traditionnelle en foudre de bois et cuverie Inox...
Une belle valeur sûre, leur Rouge de Saint-Hippolyte Burgreben 2012 (appellation village peu répandue), aux nuances délicates de fraise et de prune, de très bonne structure, tout en bouche, tout en arômes, de robe brillante, chaleureux. Le Rouge de Saint-Hippolyte 2012, remarquable, de robe grenat intense, dégage des senteurs de prune et de pivoine, de bonne structure, gras, un vin de bouche riche et très équilibrée. Séduisant Pinot Gris Vieilles vignes 2011, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits mûrs, épicé en finale. 
Beau Gewurztraminer Vieilles vignes 2009, franc et parfumé, sec et souple à la fois, fondu, un vin qui sent la pomme mûre et les noisettes, alliant rondeur et vivacité au palais (8,10 e). Le Gewurztraminer Silbergrub 2012, issu de terrains argileux (vendange manuelle, fermentation lente et contrôlée sans ajout de levure), subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, est un vin d’une finale intense, au palais frais et puissant à la fois. Le Pinot Gris Burgreben 2010, vignes en coteaux, vendanges manuelles après contrôle de maturité, fermentation lente et thermorégulée sans ajout de levure, un vin vraiment réussi, aux notes finement fruitées, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur (7,10 e).
Superbe Pinot Gris Grains Nobles 2008, de bouche intense, très harmonieux, un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées, d’une longue finale. Il y a encore le Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 2005, d’une grande finesse et d’une puissance aromatique remarquable, avec des nuances d’abricot confit, d’amande grillée et de miel, de lente évolution. Joli Muscat d’Alsace 2010, d’une belle persistance aromatique, rond et nerveux à la fois, parfait sur des asperges. Gîtes et chambres d’hôtes.

Sarl Les Coteaux du Vignoble

> Les précédentes éditions

Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012

 



Domaine des GÉLÉRIES


A.MARGAINE


Domaine de DEURRE


Château BOUTILLON


Château TRIANS


Domaine Bel Avenir


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château de VIMONT


Philippe de LOZEY


Château des BROUSTERAS


Château du MOULIN VIEUX


Domaine STOEFFLER


Château HAUT-CALENS


Château PASCAUD


Domaine PRIEUR-BRUNET


Château VIEUX RIVALLON


Château BOVILA


Sylvain MOSNIER


Domaine Jacques CARILLON



CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU PONT LES MOINES


MAISON MOLLEX


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales