Agenda Du Vin

Edition du 24/05/2016
 

CLOS TRIMOULET Une histoire de famille et de terroir

Réputation

Clos TRIMOULET

Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens d’observation et à leur grande expérience.?Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. “C’est quand on rentre du très bon raisin que l’on fait du très bon vin” !


“La matière première est primordiale, pour avoir de jolis raisins à vendanger, nous travaillons beaucoup au vignoble, mon frère Joël et moi, précise Alain Appollot. Clos Trimoulet Grand Cru est un vin issu d’une dizaine d’hectares, régulièrement primé dans les différents concours internationaux. C’est un vin typé, de belle robe grenat, aux notes de framboise et de mûre, d’épices, de sous-bois, un vin riche, généreux, aux tanins puissants et soyeux, persistant en bouche et d’excellente évolution. Le 2014 est encore à l’élevage, nous le mettrons en bouteilles au printemps. Nous sommes très contents de ce millésime. Le vin est long en bouche, bien équilibré, arômes de fruits noirs bien présents, c’est vraiment un vin très aromatique, c’est ce qui le caractérise, au joli potentiel de garde, une belle réussite. Pour le millésime 2013, nous avons fait une sélection importante, c’est un joli vin plaisir, très agréable à déguster dès à présent, très plaisant, qu’il ne faudra pas attendre trop longtemps. Nous l’avons moins boisé pour respecter l’équilibre du fruit. Les 2012 et 2011 sont des réussites, nous avons obtenu deux médailles d’Or à Bordeaux. Pour le millésime 2011, les vins sont un peu plus tanniques, plus puissants que le millésime 2012, avec des vins plus en rondeur. Arômes de fruits rouges et noirs, belle richesse en couleur. Pour les grands crus, le potentiel de garde est un peu plus important. Nos terroirs donnent en général des vins soyeux, au fruité généreux surtout pour les 2011 et 2012. Clos Trimoulet 2010 (médaille d'Argent) : millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. Le Château Chevalier Saint-Georges (Montagne Saint-Émilion) est produit sur une surface de 4 ha dans les communes de Montagne et de Saint-Georges. Ce joli terroir d’argile profonde donne au vin une belle structure, un bel équilibre, des arômes fruités, un réel potentiel de garde. Pour le 2014, les mois de septembre et octobre très chauds, nous ont permis de réussir un 2014 formidable, un très beau vin, ce bel été indien a vraiment sauvé le millésime. En 2013, après les sélections, le vin est tout à fait réussi, très qualitatif. Un vin assez fruité, assez fin, pas de grosse puissance tannique, des vins qui se dégusteront assez facilement. 2012 : un vin très équilibré avec des tanins plus souples, un vin d’une belle harmonie, d’une belle structure aux arômes fruités très flatteurs. Une belle réussite lui aussi. 2011 : jolie couleur assez profonde, belle concentration, tanins présents, vin bien classique, très agréable, avec une finale très élégante. Chevalier Saint-Georges 2010 (médaille d'Argent) : un vin un peu plus souple que le Grand Cru, on retrouve les mêmes caractéristiques selon les millésimes, le vin est d’une couleur soutenue, il est un peu moins concentré, plus accessible avec plus de souplesse, des tanins assez ronds, un fruité très agréable de fruits rouges, bel équilibre harmonieux, finale longue qui va s’épanouir. Notre terroir argilo-sablonneux est très diversifié, c’est un atout à l’assemblage, ainsi, nous profitons de la puissance des terres argileuses et de la finesse apportée par des terres sablonneuses. Cela donne un ensemble très harmonieux. Nous effectuons un élevage, terroir par terroir, avant l’assemblage. Les Grands Crus sont élevés, en fonction des millésimes, de 12 à 14 mois en barriques de chêne français dont 1/3 de bois neuf. Notre élevage sous bois est conduit avec délicatesse pour ne pas masquer le vin, je suis contre les excès, nous privilégions une chauffe moyenne. Nous cherchons à conserver la typicité de l’appellation dans nos vins, nous restons respectueux de notre terroir et ne voulons pas produire des vins hors normes. Finalement, nous sommes très traditionnels et cela se retrouve dans nos vins. Nos clients sont fidèles et apprécient nos vins, particuliers, cavistes, restaurateurs, et, à l’export, en Chine, au Japon, au Canada, en Europe du Nord.”

   

CLOS TRIMOULET Une histoire de famille et de terroir

Guy, Alain et Joël Appollot

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 24 71 96
Télécopie : 05 57 74 45 88
Email : contact@clos-trimoulet.com

Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVAL BLANC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
HAUT-SARPE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
BALESTARD-LA-TONNELLE
CANTENAC
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CADET-BON
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANC-LARTIGUE
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
(LAROQUE*)
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
LA ROSE POURRET
VIEUX-POURRET
PETIT MANGOT
DARIUS
VIEUX-RIVALLON
CLOS DES PRINCE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
FRANC-POURRET
GRACE FONRAZADE
CROIX MEUNIER
TOUR GRAND FAURIE
LE DESTRIER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
(GRAND CORBIN MANUEL)
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(HAUT VEYRAC)
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ADAUGUSTA
ROCHER
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
(ROL VALENTIN)
BEAULIEU-CARDINAL*
DE LA COUR
LA GRAVE-FIGEAC
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
MANGOT

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de ROSIERS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble de Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). Un domaine de 7 ha, qui possède cette force évidente du terroir associée à une très grande régularité qualitative et à des prix très mesurés quand on connaît la difficulté de produire ce type de crus. Reprise et installation sur le Domaine familial depuis le mai 2013 de Maxime Gourdain, le neveu de Louis Drevon et petit-fils d’André Drevon. “Pour Maxime Gourdain, “le millésime 2015 est vraiment exceptionnel en Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie, du jamais vu depuis une trentaine d'années. Le Condrieu est d’ailleurs dans la même lignée. Quantité et qualité se rejoignent, les vins ont des degrés magnifiques et ont bénéficié d'une parfaite maturité. Nous avons reçu une médaille d'Argent au Concours d'Orange pour les 2014, et, après le réaménagement d'un coteau et le développement du domaine, nous sortons deux nouvelles cuvées, la cuvée “Besset” en Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie 2013, cuvée parcellaire, et une cuvée en Condrieu 2014.” Superbe Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, à prévoir sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. “Pour le 2013, rappelle-t-il, nous avons pu vendanger avant que la pourriture n’arrive. En 2013, tout a, en effet, été une question de timing. Au final, nous trouvons un beau millésime très coloré, avec une belle acidité, bien fondu, ce qui donne un bel équilibre. Un vin sur la fraîcheur, pas trop lourd.” Le 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleur profonde, un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux, de garde. Goûtez le Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose. “Produite depuis le millésime 2011 la cuvée Coeur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.” Il y a encore cette nouvelle cuvée parcellaire Besset 2013, “une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur le Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie issu de notre parcelle située sur le lieu dit Besset, 100% Syrah, son élevage est de 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs,” le tout donnant ce vin dense, structuré, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, à déboucher sur une échine de porc grillée à la purée d'aïl.

Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38 et 06 71 73 57 71
Télécopie :04 74 56 13 00
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon

Champagne R.H. COUTIER


C’est la quatrième génération qui exploite ce domaine familial de 8,5 ha. Des vignerons passionnés, dont les prix sages s’associent à une très belle régularité qualitative. Beau Champagne Grand Cru millésime 2005, remarquable par sa complexité d’arômes et sa longueur en bouche, au nez de petits fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur, riche, d’une grande élégance. Le brut Blanc de blancs Grand cru sans année, parfumé et persistant, mêle finesse et structure, une bonne rondeur, très aromatique, aux connotations de fleurs blanches et de fruits secs. Excellent Champagne Tradition, qui allie complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche comme le brut rosé, d'une robe à reflets saumonés, aux doux arômes de cerise croquante et de fraise, de bouche riche, avec une légère pointe de vivacité qui fait tout son charme.


7, rue Henri-III
51150 Ambonnay
Téléphone :03 26 57 02 55
Télécopie :03 26 57 59 58
Email : champagne.coutier@wanadoo.fr

Château GARREAU


Carole Garreau, son père et son mari, ont repris en 2006 la propriété familiale (depuis 1919), auparavant tenue par son oncle. Ils sont passionnés et maîtrisent l’ensemble du processus, de la vigne à l’élevage de leurs Armagnacs dans un chai souterrain unique en son genre. Sur leur site, ils hébergent l’Écomusée de l’Armagnac qui permet de faire mieux découvrir ce formidable produit, au travers d’un Musée des vignerons et d’un Musée des alambics. Vous aimerez cet Armagnac cuvée Royale, où l’on retrouve alors des arômes doux et délicats comme la figue mûre et les épices, développe une bouche puissante et chaude, d’une grande finale où l’on retrouve des nuances de fruits exotiques, que l’on a raison de suggérer sur sur un foie gras, un Roquefort ou du chocolat... Beau Bas Armagnac XO 15 Ans, 80% Baco, Ugni blanc et Folle blanche, qui fleure bon l’abricot, de bouche pleine, avec une finale de pruneau macéré bien typique. Exceptionnel Bas Armagnac Millésime 1985, 40%, médaille de Bronze Paris 2009, marqué par ces connotations de rancio, d’épices et de fruits cuits, avec, en bouche, des nuances de moka et de caramel très délicates. Goûtez le Bas Armagne Hors d’Âge, au nez voluptueux où se décèlent les agrumes confits, la cannelle et la datte, de bouche dense, superbe.

Carole Garreau

40240 La Bastide d'Armagnac
Téléphone :05 58 44 81 08 et 05 58 44 84 35
Télécopie :05 58 44 87 07
Email : chateau.garreau@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-garreau.fr

CHATEAU FABAS


Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec 58 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin, aidé de ses deux fils Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. Superbe Minervois Serbolles rouge 2008, vinifié après une macération à froid d’une journée, avant que la fermentation alcoolique ne débute, tous ces soins donnent un grand vin structuré, d’une grande complexité d’arômes (musc, cuir...), avec ces notes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais fins, harmonieux, de garde. Remarquable 2007, gras, finement épicé, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche de mûre et de violette, délicieusement fondue et puissante à la fois. Le Minervois Serbolles blanc 2011 (base de Vermentino et Grenache blanc), tout en charme, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, un vin qui allie élégance et puissance, d’une grande persistance, où s’associent rondeur et distinction. Le 2010 est finement bouqueté, complexe, qui associe fraîcheur et charpente, au nez citronné, raffiné, tout en bouche. Le Minervois Le Mourral 2008, est un vin charnu, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de pruneau. Goûtez aussi l’IGP Syrah/Petit Verdot 2011, dense, tout en arômes, idéal sur une terrine de lièvre, très réussi comme le Sauvignon 2011, marqué par son cépage, où la fraîcheur prédomine.

Roland, Yann et Loïc Augustin
Domaine de Fabas
11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@vinsdusiecle.com
Site : chateaufabas
Site personnel : www.chateaufabas.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine CRUCHANDEAU


Julien Cruchandeau, qui n'est pas issu d'une lignée de vigneron, a créé son domaine en 2003, après une solide formation en œnologie et viticulture, et des emplois dans divers domaines bourguignon. Ses vignes sont cultivées dans le respect des sols et des terroirs. Pas d'engrais chimique, lutte raisonnée, vendanges manuelles, vinification le plus naturellement possible, élevage de 8 à 18 mois en cuves ou en fûts.
Le Bouzeron Vieilles vignes 2011, cépage Aligoté, vignes de 66 ans, élevage pour 80% en cuve pour préserver la fraîcheur et la minéralité de l'Aligoté et 20% en fûts neuf pour ajouter de la complexité et du gras, médaille d'Argent au concours de la Côte Chalonnaise, est bien agréable. Excellent Savigny-lès-Beaune Les Petits Picotins 2011, un premier millésime issu de Pinot Noir élevé de 12 à 15 mois en fûts de chêne, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, ample, très persistant, très fin, avec des tanins souples et puissants à la fois, de bonne garde. Goûtez le Crémant de Bourgogne brut, de bouche légère, tout en fraîcheur, avec ces notes florales et fruitées, de mousse tendre, et le Hautes Côtes de Nuits Les Valençons rouge 2011 (c'est le deuxième millésime pour cette cuvée), au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, est bien classique de son appellation, de robe intense, très bien élevé. Tout cela fait qu'il n'y a pas à hésiter.

Julien Cruchandeau

Domaine DUPUY DE LÔME


Domaine de 15 ha, en conversion biologique depuis 2010, le millésime 2013 sera l’année de la certification par Ecocert.
Une réussite avec ce Bandol rouge 2012, 90% Mourvèdre et 10% Grenache, élevé en foudres pendant 18 mois, aux nuances de fruits rouges mûrs caractéristiques (cassis, cerise noire) et de sous-bois, coloré et structuré, subtilement épicé, puissant, aux tanins fermes, un millésime auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer (16 €).
Le Bandol blanc 2014, 60% Clairette, 35% Ugni Blanc et 5% Rolle, charmeur, allie nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de fleurs blanches et de pain grillé (15 €). Joli Bandol rosé 2014, 70% Mourvèdre, 20% Grenache et 10% Cinsault, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée, idéal sur un poisson au four (12 €).

Gérald Damidot

Cave du Père TIENNE


Un petit domaine familial de 5 ha, en majorité sur sols siliceux et maigres. Les vignes sont en majorité situées sur des sols siliceux et maigres. Vins vinifiés par macération de grappes entières vendangés manuellement, puis élevés en fûts de chêne pendant 12 mois. Pas de fûts neufs.
“Notre production, précise-t-on, est issue essentiellement du Gamay, planté sur différents types de sols. Le vignoble de Sologny est en effet à cheval sur une rupture géologique : la roche calcaire de la Montagne de Cras qui surplombe le village au sud-est, au pied de laquelle s’étalent les sédiments argilo-calcaires jusqu’au bois-Clair au nord et le massif granitique, des Enceints au Télégraphe, soit du sud-ouest au nord-ouest, avec ses sols siliceux et maigres.”  
Leur Mâcon-Milly-Lamartine 2012, issu du Gamay produit sur un terroir plutôt siliceux, sableux, vendanges manuelles pour pouvoir cuver des grappes entières, selon la méthode traditionnelle, de robe brillante, aux tanins harmonieux, aux senteurs de fraise des bois et de prune, ample, est à savourer sur un coq au vin (6 € environ), Le Mâcon-Milly Lamartine rouge 2010, bien élevé en fûts, de belle couleur grenat, un vin typé, corsé, velouté, avec des notes de sous-bois et de prune, fondu en bouche (6,90 €). Le Mâcon-Milly Lamartine rosé 2012, au nez où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, sec et rond à la fois (5,90 €)

Agnès et Éric Panay

> Les précédentes éditions

Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013

 



Château PIGANEAU


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Domaine CAMAÏSSETTE


PHILIPPONNAT


Domaine de la TOURLAUDIÈRE


BRIXON-COQUILLARD


Joseph DORBON


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Domaine de la CHAISE


Eugène RALLE


BAUMANN-ZIRGEL


Château LARRAT


Château VIEUX TOURON


Domaine de BAVOLIER


Domaine Marc JOMAIN


Château CADET-BON


CHARPENTIER


Château des ROCHETTES


Château de VIMONT


Château FONROQUE


GOSSET


Domaine PERALDI


Château de VALOIS



DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE PICHARD


CHATEAU FABAS


HENRY NATTER


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE COMTE PERALDI



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales