Agenda Du Vin

Edition du 24/03/2015
 

CHATEAUX CASH & CARRY

Réputation

CHATEAUNET

Il y a quelques années, Château Cash & Carry ouvrait ses portes au public.


L’idée : assurer la prestation de deux intervenants pourtant aux antipodes de la commercialisation des vins. “3C” (diminutif attribué par les initiés) parvient en effet à réunir sous une même bannière la fonction de caviste (sans offrir la proximité du détaillant de quartier, il en offre les conseils), et le leitmotiv principal de la grande distribution : le prix (sans être aussi impersonnel que les rayons des supermarchés, il assure une tarification souvent identique, parfois plus attractive). Pour faciliter l’achat de grands vins à l’unité et permettre un panachage personnalisé, l’ensemble de la gamme est, dès l’ouverture, présenté en caisses ouvertes. En décembre 2002, un virage aussi involontaire que décisif va être pris à l’occasion de la première dégustation organisée dans ses entrepôts. Château Cash & Carry convie à titre amical une vingtaine de responsables de sociétés. Conséquence immédiate : le marché du cadeau société soutenu par les fêtes de fin d’année prend vite de l’importance. Quelques mois plus tard, ces mêmes présidents et directeurs de société viennent à titre privé constituer leur cave, accompagnés de proches. La clientèle particulière s’est entichée de cette formule « Cash & Carry » qui lui assure des prix sages sur ses étiquettes préférées. Si le paiement reste comptant, service oblige, un véritable département dédié aux livraisons a aussi été mis en place. “Notre second entrepôt a ouvert en 2006, à Malakoff, précise le Président de Cash & Carry, Christophe Dufournier. Celui-ci connaît également un très grand succès puisque nous avons près de 18 000 clients par an qui viennent découvrir notre sélection de 1000 vins. C’est aussi un lieu tout-à-fait exceptionnel par la qualité du conseil qu’il propose, et les amateurs de vin avec lesquels nous avons su établir des relations de confiance sont d’ailleurs nos meilleurs ambassadeurs. Malakoff est un magasin qui plaît beaucoup car il est à 800 mètres de la Porte de Châtillon au bord du périphérique parisien, sur le passage de retour des parisiens qui se dirigent vers le sud de la capitale. Nous avons aussi un service particulier le “3C” qui est spécialisé dans les cadeaux d’affaires. Aujourd’hui, nos deux entrepôts proposent au prix le plus juste quelque 500 000 bouteilles en stock de vins et de Champagnes.”

   

CHATEAUX CASH & CARRY

Président : Patrice Gurria
137, avenue du Président Wilson
93210 Saint-Denis La Plaine
Téléphone : 01 55 93 40 90
Télécopie : 01 55 93 40 91





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA CROIX
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
BEAUREGARD
LA TOUR A POMEROL
MAZEYRES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLES-GRAVES (LP)
BOURSEAU (LP)
CANON-CHAIGNEAU (LP)
CLOS RENÉ
MOINES (LP)
VOSELLE (LP)
CHEVROL-BEL AIR (LP)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
CLOS DU PÈLERIN
PLINCE
ROQUEBRUNE (LP)
VALOIS
BROUARD (LP)*
VIAUD (LP)*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
SIAURAC (LP)*
(TAILLEFER*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARNAUDS (LP)
BOIS DE LABORDE (LP)
(BOURGNEUF-VAYRON)
(MOULINET*)
DE SALES*
LA MARÉCHAUDE (LP)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BOSSUET


Située sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de Lalande-de-Pomerol et Montagne Saint-Émilion, cette propriété de 9 ha, possède des vignes vieilles de 30 ans. Beau Bordeaux Supérieur 2010, de jolie robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d'excellente évolution. Le 2009, médaille de Bronze à Paris 2012, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), allie puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d'une finale très élégante et veloutée. Le 2008, médaille d'Or au Concours des vins de Bordeaux 2010, dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, ample, généreux, riche, d'une fort belle structure. Goûtez le séduisant blanc Château Pâquerette, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, charmeur. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et Fils

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Télécopie :05 57 25 99 95
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

Gaston CHIQUET


À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Belle maison familiale, où 8 générations se sont succédées depuis que Nicolas Chiquet planta son premier cep en 1746. Aujourd'hui, Antoine et Nicolas Chiquet assurent la continuité dans le respect des règles ancestrales. "Notre but essentiel, précisent-ils, est de maintenir les exigences de qualité dont nous sommes les héritiers; les techniques se sont améliorées, la tradition demeure. En 2014, nous mettrons l’accent sur le millésime 2007, cuvée Club, un Champagne très frais et élégant. Les magnums 2005 Blanc de Blancs d’Aÿ sont très agréables aussi, puis le Brut Tradition sur une base de 2010, un Champagne qui fait la part belle à la fraîcheur, dans la continuité du 2009." On ne peut que s'enthousiasmer devant leur Champagne Blanc de blancs d'Aÿ Grand Cru (base 2009), un pur Chardonnay donc mais cultivé dans un Grand Cru de raisins noirs, vendanges manuelles, débourbage de 15 à 20 h, vinification parcellaire, fermentation en cuves de petits volume thermorégulées. Fermentation malolactique réalisée, stabilisation par le froid, repos de 3 à 4 mois, vieillissement sur lies 3 années... Le vin est tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, un Champagne généreux et charmeur, d'une belle harmonie. Le Millésime Or brut Premier Cru 2004, 60% Pinot noir, 40% Chardonnay, sol argilo-calcaire, âge moyen des vignes 27 ans, parfumé et persistant, mêle finesse et structure, une cuvée dense, très aromatique en finale, aux connotations de rose et de fruits secs. L'Insolent brut, vin de base 2007, où le cépage meunier reste largement majoritaire au côté du Chardonnay et du Pinot noir, est une très belle réussite, au fruité complexe, généreux et charmeur, très rond mais très fin également, à déboucher au cours du repas. Le Spécial Club 2005, 70% Chardonnay, 30% Pinot noir, marqué par le fruité et l'ampleur de son cépage majoritaire, de bouche riche et bien structurée, d'une jolie finesse, à la mousse crémeuse et distinguée, vraiment agréable. Savoureux Champagne Tradition brut Premier Cru, issu des Pinot noir (20%), Pinot meunier (45%) et Chardonnay (35%), dense et riche, au nez complexe, une cuvée harmonieuse et parfumée, très abordable. Le brut cuvée de Réserve Premier Cru, issu exclusivement des Premiers Crus de leur vignoble, qui a acquis sa maturité dans leurs caves (minimum 5 ans), au bouquet très aromatique, exprime en bouche, des saveurs subtiles de brioche et de fleurs, tout en nuances comme ce joli Tradition brut, qui associe richesse d’arômes et persistance, ample, avec ces notes de fleurs blanches et de noix caractéristiques. Goûtez encore le rosé brut, 40% Pinot meunier, 30% Pinot noir, 30% Chardonnay (base 2009). Sol argilo-calcaire, âge moyen des vignes 25 ans, réalisé par assemblage de coteaux champenois rouge, mise en bouteilles six mois après la récolte, un vin de jolie mousse, suave comme il se doit, qui dégage des nuances de fraise et d'épices.

Nicolas et Antoine Chiquet
912, avenue du Général-Leclerc - BP 1019
51530 Dizy
Téléphone :03 26 55 22 02
Télécopie :03 26 51 83 81
Email : info@gastonchiquet.com
Site personnel : www.gastonchiquet.com

BARDOUX Père et Fils


Un vignoble familial de 4 ha (18 parcelles) bénéficiant d’un sous-sol allant d’une structure siliceuse à argilo-calcaire au fur et à mesure que l’on s’élève jusqu’au tertre de Saint-Lié. En 1684, avec la naissance de Pierre Bardoux, se crée l'origine d'une lignée de vignerons de pure souche. Tranquille jusqu'alors, le vin de la maison fut champagnisé dès 1929, sous l'impulsion de Jules et Prudent Bardoux qui fondèrent la marque. Depuis 1973, c’est Pascal Bardoux, diplômé de l'Ecole de Beaune, qui cultive la vigne et l'art du vin dans son exploitation de 4 ha qu'il assure intégralement. Très séduisant, le Champagne brut Millésime 2005, au bouquet fleuri, avec des nuances de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, est un vin puissant, tout en finesse, d’une longue finale, une cuvée très bien dosée. Le 2004 est finement fruité, légèrement épicé, savoureux et persistant, à la mousse élégante, à déboucher sur une cuisine raffinée. Excellent Ultra brut, une cuvée sans artifice, ample, très séduisante, à la mousse fine et légère, qui laisse la part belle aux fruits et à la fraîcheur, parfait avec un tartare de saumon, notamment. Le Réserve brut Premier Cru, d’une jolie complexité aromatique, est un Champagne dominé par une rondeur persistante, aux nuances de petits fruits mûrs, d’une belle longueur, tout en harmonie comme le brut Premier Cru, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, savoureuse, de belle structure. Gîte sur place.

Pascal Bardoux
5-7, rue Saint-Vincent
51390 Villedommange
Téléphone :03 26 49 25 35
Télécopie :03 26 49 23 15
Email : contact@champagne-bardoux.com
Site personnel : www.champagne-bardoux.com

DOMAINE ALAIN MICHAUD


Propriété créée en 1910 par le grand-père. Alain Michaud représente la troisième génération de vignerons, bientôt secondé par la 4 ème avec Dorian. Le domaine compte 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70 % par des vignes de plus de 50 ans. Ici, la récolte se fait à maturité maximale, après une première estimation au moment de la fleur de vigne (90 jours de maturation), le diagnostic est affiné quelques jours avant la récolte afin d’attendre le moment idéal. La récolte se fait manuellement par une joyeuse et dynamique équipe d’étudiants de tous horizons (filles et garçons). Une cuvaison relativement longue permet d’élaborer des crus avec une bonne longueur en bouche et des tanins bien présents, afin de permettre au Brouilly et au Morgon de puiser dans le raisin le maximum de matières pour une merveilleuse tenue en bouteilles. Ce sont des vins comme Alain Michaud les aime ! Remarquable Brouilly 2013, qui allie structure et charme, au nez complexe (cassis, fumé...), très bien charpenté, de robe soutenue et brillante, très riche, de bouche intense. Le 2012, aux nuances pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, est un vin étoffé, coloré et rond en bouche. Le 2011 est typé, aux arômes complexes où dominent la prune et les sous-bois, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée et épicée. Très beau 2010, médaille d’Or au concours International des vins de Lyon 2011, chaleureux, d’une grande richesse aromatique où dominent la violette et le cassis, aux tanins amples mais fondus, d’excellente évolution. Le Morgon 2012 (petite récolte), issu d’un vignoble de 2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux, un joli vin au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins amples mais fondus, bien persistant en finale, de très bonne bouche. Le Beaujolais rosé est une réussite, de robe brillante rose clair, mêle fraîcheur et charpente, un vin tout en bouche, avec des arômes subtils et persistants où dominent les fruits frais. Goûtez La Gamaysienne, un pétillant rouge léger à faible taux d’alcool, très fruité, qu’ils élaborent eux-mêmes dans leur chai, fruit d’un travail méticuleux, prise de mousse réalisée en bouteilles avec un dégorgement traditionnel.

Alain Michaud
Beauvoir cidex 1145
69220 Saint-Lager
Téléphone :04 74 66 84 29
Télécopie :04 74 66 71 91
Email : alainmichaud@vinsdusiecle.com
Site : alainmichaud
Site personnel : www.alain-michaud.fr


> Nos dégustations de la semaine

Henry NATTER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs, ce qui est très rare (voir le Classement, région Anjou-Saumur). Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. J’apprécie ces propriétaires passionnés depuis bien longtemps et ils ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec ses parents, son frère, Vincent-Joseph, s’occupe plus de la cave.
Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité. Toute recherche est basée sur la douceur des manipulations et l’observation du bon déroulement des processus naturels favorisant ainsi la mise en valeur de l’expression qualitative de ce terroir. Après vingt ans d’expérience pour acquérir une maîtrise du travail des vignes, puis de la cave, les recherches actuelles s’orientent vers une qualité de vie sur le Domaine ; qualité de vie pour la faune et la flore existantes ; qualité esthétique pour la protection de l’environnement et l’intégration du vignoble au sein d’un paysage unique au monde.
“En 2012, mon frère, Vincent-Joseph, a fait un travail formidable, me raconte Mathilde Natter, il a été très vigilant dans le vignoble, faisant des interventions précises. Après un début de cycle capricieux, la fin de la maturation des raisins s’est effectuée avec un temps très sec et même une période de sécheresse, si je puis dire. Nous avons vendangé très tard, début novembre, c’est ce qui a permis de rentrer une belle récolte mûre et très saine. Nous avons un suivi parcellaire qui nous permet d’analyser quotidiennement le degré de maturation. Nos Vins présentent une très belle couleur, une bonne concentration, du charnu, du gras, ce sont des Vins amples, bien fruités, aussi bien en blanc qu’en rouge, un superbe millésime, très équilibré, aux arômes bien ciselés de fleurs et de fruits, il y a de la délicatesse, de la complexité, une très belle couleur rubis pour le rouge, des arômes très gourmands, un millésime bien typé, une année assez incroyable, on ne s’y attendait pas ! Ce 2012 est très prometteur, et peut-être même supérieur au 2011.
Le millésime 2011 a été une année paradoxale puisque l’on a connu un printemps aux températures estivales et un été aux températures automnales. La floraison a été précoce mais la vigne a retrouvé ensuite son rythme normal.
Les Vins sont typés, les arômes sont bien ciselés, avec de la fraîcheur ce qui est très positif dans nos Vins et cela grâce aux températures modérées durant l’été. Nous avons récolté une très belle qualité de raisins notamment les Pinots noirs, les jus étaient très équilibrés. En Blanc, nous retrouvons les arômes typiques du Sauvignon, on obtient des Vins blancs très tendres avec beaucoup d’harmonie et de fraîcheur, les arômes s’expriment avec intensité et élégance (nuances de fleurs blanches et fruit). Les rouges sont de couleur intense avec de la rondeur en bouche, les arômes sont très expressifs et les tanins bien équilibrés. Le 2011 est un millésime qui a beaucoup de potentiel et qui mérite un bel élevage, il demande à s’épanouir pleinement.”
“Notre effervescent Les Secrets d’Anaëlle connaît un franc succès, poursuit Cécile Natter, c’est un vin qui plaît beaucoup et nous sommes très contents car c’était un peu un challenge, on voulait proposer une gamme plus complète ce n’est pas fréquent dans la région. Nous avons été suivis par un œnologue champenois et avons fait une méthode traditionnelle. Le marché français lui a réservé un bel accueil et nous développons l’export.
Nous attendons que les Vins soient prêts pour être appréciés pleinement, nous pensons que c’est important, ainsi ils sont mieux perçus, cela correspond à une certaine éthique du vin que nous développons ici en famille.”
“L’année viticole 2013 est toute en contraste, raconte Mathilde Natter. Printemps et été furent marqués par une amplitude thermique impressionnante. On démarra avec un printemps froid et pluvieux. A la floraison, la végétation comptait alors deux semaines de retard. Durant l’été, exceptionnellement chaud, la vigne connut une période de sécheresse. Ici, à Montigny, les sols (terres argilo-calcaires) restèrent frais, et le climat plutôt doux de septembre permis une bonne reprise de la maturation. Affinage des arômes et diminution de l’acidité, petit à petit, les raisins retrouvèrent leur équilibre.
Les vendanges eurent lieu mi-octobre, ce qui finalement est une date classique en Sancerrois. Les fermentations furent longues. Les premières dégustations de ce millésime présentent des textures équilibrées, ce qui, à terme, laisse augurer un potentiel de développement intéressant. Pour le Sancerre blanc, les notes florales et d’agrumes se mêlent harmonieusement. Le Sancerre rosé présente une robe rose pâle agrémentée de reflets argentés. Il est aussi friand qu’un bonbon, avec des notes fruitées et acidulées. Gourmand !
Actuellement, les 2010 sont superbes, charnus, complexes, c’était une année riche, le 2012 qui suit est très réussi également, un vin très élégant aux arômes prononcés de fruits.”
Le Sancerre cuvée François de la Grange blanc 2012, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, associe la fraîcheur à l'élégance, d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et de fleurs blanches. Très joli 2011, de belle robe jaune d'or, d'une grande complexité aromatique où se décèlent des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante et d'une longue finale. Le 2010, tout en subtilité d'arômes (fruits frais, aubépine), sec, typé et parfumé, de bouche ample, développe des nuances délicates de genêt et de coing. "La Cuvée François de la Grange est élevée un an en foudres de chêne, précise Mathilde Natter, elle offre beaucoup de complexité, séduit par ses notes de fruits secs, orange confite, pistache, fruits confits. L'attaque est franche, droite, le vin est rond, gras, avec un long retour aromatique en finale."
Très beau Sancerre rouge l'Enchantement 2010, vinification et élevage en fûts de chêne, Leur Sancerre rosé est toujours le meilleur de l'appellation, de belle teinte, avec des notes d'orange et de fleurs blanches, ample, gras, idéal sur des mets épicés.
Excellent Sancerre blanc 2012, issu du terroir des terres blanches, au nez dominé par les fleurs fraîches, très charmeur, légèrement poivré, aux notes de tilleul et de fruits secs, de bouche persistante, très équilibré, alliant ampleur et vivacité, à prévoir sur une andouille de Guéméné. Goûtez encore le Sancerre Secret d'Anaëlle Sparkling rosé, de mousse crémeuse, de bouche ronde, de robe délicate, alliant nervosité et rondeur, aux notes de cassis frais.
S’il en reste, ne faites pas l’impasse sur leur exceptionnel Sancerre blanc L'Expression de Cécile L'Essence des Terres Blanches 2007, disponible uniquement en magnum afin de peaufiner son vieillissement, d'une grande finesse avec beaucoup d'expression, suave, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes d'amande, d'abricot frais et de bruyère.

Henry et Cécile Natter

Château le TUQUET


Au sommet. Un domaine de 120 ha (55 ha de vignes d’un seul tenant), dont l’implantation du vignoble et des bâtiments figure déjà sur les cartes royales de Belleyme au début du XVIIIe siècle. Autour d’une jolie chartreuse, édifiée en 1730 et embellie par Victor Louis, s’organisent des bâtiments d’exploitation en cour carrée dont la configuration classique a pu être préservée. Ce château est la propriété de la famille Ragon depuis 1963. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie Inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage.
Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. À la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, toujours propriétaire.
Savoureux Graves rouge 2012, bien structuré, de bouche puissante, un vin dense, coloré et corsé, très harmonieux, riche et bien fondu en bouche. “En 2012, le cycle a démarré lentement avec un hiver très froid, puis s’est précipité avec le radoucissement et la pluie au printemps, me dit Alice de la Haye. Ensuite, durant l’été relativement sec, je n’ai pas eu à souffrir d’échaudage, mais, lors des vendanges, il a fallu passer entre les gouttes et cela a été la course avec des journées de vendanges très intensives. Les maturités étaient très belles, je n’ai pas de gros rendements (42 hl/ha) donc pas d’entassement, je n’ai pas eu de pourri, la vendange était très saine. Je suis vraiment contente du 2012. Avec ce climat capricieux, on s’en est bien sorti ! Nous avons ramassé les blancs sans pluie et les rouges pratiquement aussi. On ne peut pas avoir que de la malchance: en 2009, j’ai grêlé à 97%,... Cette année, j’avais de beaux degrés et une belle maturité. Les malolactiques se sont faites sans problème.
En ce qui concerne le millésime 2011, je trouve que l’on a été très sévère avec lui. Il a probablement pâti de l’engouement pour le 2010, mais on ne l’a pas aidé, une certaine presse l’a critiqué dès le départ; bien sûr, il est arrivé derrière deux millésimes extraordinaires, mais, vraiment, on a été très injuste envers ce millésime. Pourtant, les blancs sont magnifiques et j’ai même eu une médaille ! Ils sont très élégants, et je m’applique beaucoup sur mes blancs parce qu’en vieillissant, ils sont divins... alors que j’ai longtemps préféré les rouges, je les apprécie de plus en plus, je suis très sensible à l’élégance des arômes. Pour les rouges 2011, j’avais de belles concentrations et de belles maturités également, ils se comportent très bien et sont déjà très agréables. Pour moi, un millésime est fini quand le vin est fini, les vinifications et l’élevage sont très importants et il ne faut pas rester sur des avis approximatifs de début de vendanges, chaque millésime a sa place. Je commence à les commercialiser car je n’ai plus de 2009, et j’ai pratiquement terminé le 2010.”
Superbe 2011, aux tanins mûrs et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par les fruits macérés et l'humus, de bouche fondue mais puissante. Le 2010, avec un bouquet persistant et corsé, des arômes de sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, aux tanins riches et veloutés à la fois, complexe, très réussi, de garde, bien sûr. Le 2009, de couleur profonde, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois, alliant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche. Excellent 2008, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de fort bonne garde. Le 2007, intense au nez comme au palais, est très parfumé (groseille, humus) et persistant, d’un bel équilibre, de robe grenat. Le 2006, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des senteurs de fruits rouges et d’épices, des tanins bien enrobés, très classique et vraiment remarquable actuellement. Le Graves blanc 2013, élevage en cuves sur lies, tout en finesse, aux nuances d’abricot et de grillé, d’un bel équilibre, aux senteurs persistantes de fruits frais et d’une très jolie finale. Beau 2012, tout en persistance, où dominent les épices et l’amande, dégage une bouche franche et fraîche, marquée par la pêche blanche.
Paul Ragon et Alice de la Haye

Domaine des RAYNIÈRES


Le père et le fils cultivent ce vignoble de 30 ha, conduit en culture raisonnée : vignes enherbées pour maîtriser leur vigueur, rendements régulés grâce à la taille et vendanges en “vert”.
On se fait plaisir avec le Saumur-Champigny Vieilles vignes 2012, issu d’un sol argilo-calcaire, macération de 3 semaines, , d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, un vin de bouche très équilibrée et persistante (6,50 € environ) Le Saumur-Champigny rouge 2013 est issu d’un élevage traditionnel en cuves inox. macération de 15 jours, chaleureux comme on les aime, d’une grande richesse aromatique (mûre, épices), tout en fruité, mêlant rondeur et charpente au palais (5,40 €). Excellent Saumur rouge 2013, bien parfumé (fruits frais, humus...), développant structure et rondeur, toujours marqué par le Cabernet franc, (4,50 €, un vrai cadeau). Le Saumur Blanc 2013 mérite également une commande, aux notes d’agrumes et de fleurs fraîches, fin, de bouche ample. 

Jean-Pierre et Sylvain Rebeilleau

> Les précédentes éditions

Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012

 



Château Le Destrier


Château de VALOIS


ROEDERER


BARDY-CHAUFFERT


Francis BLANCHET


Château CROZE de PYS


Gaston CHIQUET


Jean-Paul PAQUET & Fils


Joseph DORBON


Château VAISINERIE


Domaine Henri REBOURSEAU


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine MORTET Père et Fils


Jacques ILTIS & Fils


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château les MOINES


Eugène RALLE


Clos des BRUSQUIÈRES


Domaine COSTEPLANE



DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU FABAS


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE GOURON


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE GREMILLET


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales