Agenda Du Vin

Edition du 08/11/2011

Le goût du vin par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

CHAMPAGNE
BLONDEL
Excellent Champagne brut Carte d'Or Premier Cru, 2/3 Pinot noir et 1/3 Chardonnay, ample et ...
Lire la suite
BOURGOGNE
Château de VINZELLES
Françoise de Lostende reprend cette propriété familiale en 1996, et relance la vente en bouteille, ...
Lire la suite
CHAMPAGNE
GOSSET
Au sommet. La continuité familiale prime ici. Aujourd'hui, Jean-Pierre Cointreau, par ailleurs ...
Lire la suite
CHAMPAGNE
PHILIPPONNAT
Classé 1er Grand Vin. Son président, Charles Philipponnat, est l'héritier d'une longue tradition ...
Lire la suite
CHAMPAGNE
VAUTRAIN-PAULET
Une maison familiale depuis 5 générations (vignoble de 8 ha).
Savoureux Brut Premier cru ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


CHATEAU DE MAUVES

Exceptionnel

Château de MAUVES

L'histoire de ce Vignoble a commencé en 1817 avec Jean Mauve, capitaine au long cours de la Teste de Buch. Il transmit à ses héritiers “Moreau”, plus qu'un savoir, un Nom : De Mauves. Ces vignes ont traversé le temps pour être achetées par la famille Bouche en 1965. Bernard et Marie-Thérèse, héritiers de quatre générations viticoles, restaurent le vignoble. En transmettant leur passion à leurs fils, Dominique et Michel, qui agrandissent et modernisent cette exploitation de 28 hectares de Graves.


Les GRAVES Cette belle terre de graves façonnée par la mer pendant des millénaires, forme maintenant ce terroir unique. C’est la seul appellation qui porte le nom de son sol : L'exception du terroir des GRAVES se caractérise par une variété du cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... savant mélange harmonieux et chatoyant. En réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire, la grave redistribue progressivement la chaleur sur les grappes de raisins et contribue ainsi à une meilleure maturation. Ce phénomène aide à produire des vins chaleureux et d'une saveur veloutée très caractéristique des vins De Mauves. La vinification Très suivie, utilise toutes les techniques modernes de la thermorégulation. La stabulation à froid est pratiquée sur le rosé et le blanc, ce qui permet d'élaborer des vins très fruités. Pour le rouge, diverses fermentations plus ou moins longues sont appliquées, en fonction de la qualité de maturation des raisins, toujours pour privilégier le fruité. C'est d'ailleurs ce qui caractérise les vin du Château : les parfums, les arômes, la suavité. Les Millésimes Chaque année si différents, aucun n'est identique, et c'est tout l'intérêt de notre métier. “Dominique et moi-même, précise Michel Bouche, sommes toujours à la recherche d'un fruité qui fait la typicité du Château De Mauves.” Le Rouge : 60% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot. Macérations longues. Élevage en moyenne durant 18 mois. Le Blanc 100% Sémillon. De Mauves, Rouge 2006. Couleur intense et reflets violacés. En bouche, ce sont des fruits rouges, des épices et une note florale qui se développent. Ce vin de Graves est élégant, frais et d’un beau volume, avec des tanins très fins. De Mauves, Rouge 2007. Belle robe rouge avec des reflets grenat. Au nez, ce sont les fruits rouges qui dominent, cassis et mûre. Avec des notes toastées, ce vin est d’un très bon équilibre. De Mauves, Rouge 2008. Tout en souplesse et en élégance, avec un nez puissant et expressif doté d'une fraîcheur étonnante. On trouve en bouche une belle matière, un vin suave aux tanins bien arrondis. Le vin offre de jolis fruits mûrs avec une belle finale. De Mauves, Rouge 2009. Exceptionnel. A la vue : Le vin révèle sa robe pourpre aux éclats de violette, puis en tournant le vin, des jambes de glycérine se dessinent délicatement dans le verre. Au nez : ce sont des explosions de fruits surmaturés qui révèlent toutes leurs finesses sur des notes d'épices douces. En bouche : l’attaque est complexe et particulièrement soyeuse. Les tanins sont fondus et harmonieux, on retrouve l'expression des notes de vanille et de cacao. En finale : le 2009 dévoile l’expression d’un vin fruité emmenant une très grande longueur. De Mauves, Blanc 2010. 100 % Sémillon. L’attaque est légèrement perlée et riche, puis s'affirme onctueusement. Les arômes de fleurs printanières de banane se retrouvent en finale. Un bouquet très agréable, tout en finesse qui est la caractéristique du Sémillon. Esprit de Mauves. Le Rosé est issu de saignées. Stabulation à froid et vinification par thermorégulation à 17°. Le Cabernet- Sauvignon amène fraîcheur et délicatesse avec une attaque légèrement perlée. Une maîtrise stricte de la vinification exalte ses arômes de petits fruits rouges, framboises, myrtilles, groseilles. La couleur est limpide et fine tirant sur le rose claire. De Mauves, Rouge 2010. Un petit bijou. Le millésime sera l’égal du 2009 et peut- être supérieur.

   

CHATEAU DE MAUVES

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone : 05 56 27 17 05
Télécopie : 05 56 27 24 19
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr




> Le palmares des vins

CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVAL BLANC
TROTTEVIEILLE
GUADET
HAUT-SARPE
LAROQUE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
MAGDELAINE
CANTENAC
LA MARZELLE
CLOS TRIMOULET
BALESTARD-LA-TONNELLE
MAUVINON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CLOS DES PRINCE
ROC DE BOISSEAUX*
LA ROSE POURRET
TOUR SAINT-PIERRE*
VIEUX-POURRET*
LA CLOTTE*
GRAND-CORBIN-DESPAGNE*
GROS CAILLOU*
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE*
DARIUS*
GRAND-CORBIN
MAUVEZIN
(LA SERRE)
(LA TOUR-FIGEAC*)
GUEYROT
MONLOT*
(ROL DE FOMBRAUGE*)
(BEAURANG)
CROIX DE BERTINAT
(CROIX MEUNIER)
(GESSAN)
(HAUT-ROCHER*)
(LANIOTE)
PETIT FAURIE DE SOUTARD
(PUY-RAZAC)
SAINT-GEORGES-CÔTE-PAVIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CADET-BON*
FONROQUE*
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
CLOS DE SARPE
VIEUX-SARPE
FERRAND*
FRANC-POURRET*
LA GARELLE*
LA GRAVE-FIGEAC*
MANGOT*
CLOS DES MENUTS*
CAPDEMOURLIN*
MELIN
ROSE-TRIMOULET*
(LA COUSPAUDE)
CROIX D'ARMENS
LE DESTRIER
FAURIE DE SOUCHARD
HAUT-PLANTEY
LAPLAGNOTTE-BELLEVUE
(ROCHER*)
TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BARRAIL-DES-GRAVES
CADET SOUTARD
CARTEAU
HAUT-SEGOTTES
LA FLEUR PICON*
MONT BELAIR
VIEUX-RIVALLON*
BÉARD-LA-CHAPELLE
LA GRACE-DIEU
GRAVET-RENAISSANCE*
PETIT MANGOT
PONTET FUMET
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
HAUT-VILLET
LAVALLADE
TOUR GRAND FAURIE*
BEAULIEU-CARDINAL*
(LA BONNELLE*)
(FLEUR MORANGE)
FRANC-GRACE-DIEU
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
(ROL VALENTIN)
(BADETTE)
DE LA COUR
(MOULIN-GALHAUD*)
PEYROUTAS*
SAINT-VALÉRY

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


> Nos coups de cœur de la semaine

Château THURON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une propriété familiale depuis le XVIIe siècle d'environ 6 ha, dont le sol est formé de graves, d'argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l'optimum de sa maturité. Le vin est vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré. Ce vigneron chaleureux et talentueux peut être fier de son Bordeaux Supérieur 2008, un vin équilibré, charnu et typé, au nez subtil, aux nuances de cassis, de prune et d'humus, aux tanins fermes, de bouche puissante, de bonne garde. Beau 2006, charnu, où dominent la fraise des bois bien mûre et l'humus, est parfait sur un onglet. Le 2005, médaille d'Or au Concours des Vignerons Indépendants, est de belle couleur, un vin corsé et bien typé comme on les aime, tout en parfums, avec ces nuances de sous-bois, de cassis et d'épices, aux tanins fermes et ronds à la fois, de très bonne garde. Dans la lignée, le 2004, médaille d'Argent est un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, aux tanins mûrs. Pour le plaisir, le 1998, dégusté cette année, est de robe rubis pourpre, aux notes de griotte, charnu, savoureux, un vin qui allie structure et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit. Goûtez le Cattleya de Thuron (le cattleya étant une race d'orchidée chère à Marcel Proust), un très joli Clairet, sec et suave à la fois, qui associe la vivacité à l'élégance, de bouche subtilement parfumée et persistante, ample, à ouvrir sur une cuisine épicée.

Famille Lallement

33190 Pondaurat
Téléphone :05 56 71 23 92
Télécopie :05 56 71 01 89
Email : contact@chateauthuron.com
Site personnel : www.chateauthuron.com

Jean MICHEL


Un vignoble de 11,5 ha. Culture raisonnée, soins apportés au vignoble... On se fait plaisir avec ce Champagne cuvée Spéciale Millésime 2004 (50% Chardonnay, 50% Pinot meunier), médaille d'Or Paris en 2009, de mousse fine, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, un Champagne de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux en bouche avec des nuances de pomme et de miel, une cuvée intense et typée, qui allie charpente et distinction. La même cuvée, Millésime 2002, est tout aussi séduisante, particulièrement subtile et parfumée, aux arômes intenses de fruits frais et une pointe d'épices, de mousse abondante, d'une belle finale. Excellent Blanc de Meunier, au nez d'amande, alliant persistance et richesse, aux nuances de pêche, de rose et de pain grillé, d'une belle ampleur. Le Carte Blanche Extra brut, tout en finesse, aux notes d'aubépine et d'amande caractéristiques, est un Champagne distingué, très fin, d'une jolie finale au palais, parfait à l'apéritif, très abordable. Le Champagne cuvée Les Mulottes, pure Chardonnay, élevé en fûts de chêne, est de mousse fine, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, un vin de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux en bouche avec des nuances de pomme et de miel, une cuvée intense et typée.

Olivier Michel
15, rue Jean Jaurès
51530 Moussy
Téléphone :03 26 54 03 33
Télécopie :03 26 51 62 66
Email : champagnejeanmichel@yahoo.fr
Site personnel : www.champagnejeanmichel.fr

Gérard et Laurent PARIZE


Coup de cœur pour leur Givry rouge Premier Cru Les Grandes Vignes 2008, provenant d'un élevage d'environ 12 mois en fûts neufs, au nez de fruits mûrs et d'humus, un vin riche et complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés mais bien fondus, une belle réussite. Excellent Givry blanc Premier Cru Les Grandes Vignes 2009, avec beaucoup de finesse, des arômes marqués d'amande et de musc, idéal sur un saumon au four. Le Givry Champ Nalot rouge 2008 (élevage en fûts neufs et d'un an), de couleur grenat, aux notes d'humus et de pruneau, allie structure et velouté en bouche. Le Givry blanc Champ Pourrot 2009, très bien vinifié, avec des notes de pêche et d'aubépine, intense, à la fois ample et distingué, est un très joli vin qui bénéficie d'un beau rapport qualité-prix.


18, rue des Faussillons
71640 Givry
Téléphone :03 85 44 38 60 et 06 72 93 36 31
Télécopie :03 85 44 43 54
Email : laurent.parize@wanadoo.fr

CHÂTEAU CAILLAVET


Dès l’arrivée au Château, on sent la force de la présence féminine. Oui, cette histoire est celle d’une femme, Léontine de Caillavet. Epouse d’un riche armateur bordelais, qui construisait des frégates pour l’Empereur de Russie et pour la France, elle a marqué l’histoire du Château par sa romance passionnée avec Anatole France, Prix Nobel de Littérature. Egérie de l’homme de lettre, elle a inspiré deux de ses ouvrages Thaïs et Le lys Rouge. Son salon littéraire parisien accueillait d’illustres écrivains, philosophes, hommes politiques et artistes du moment tels… Pierre et Marie Curie, Marcel Proust, Sarah Bernhardt, Georges Clémenceau, Jean Jaurès … Le domaine d’un seul tenant s’étend sur 54 ha. Il se situe à Capian, à 8 km de la Garonne, et 20 km de Bordeaux. Le domaine est conduit selon le principe de l’agriculture raisonnée. Le Château de Caillavet 1ères côtes de Bordeaux Cuvée Arman 2007 présente des tanins soyeux, un bouquet ample (violette, pruneau) et une bouche harmonieuse.

Thierry SCHOEPFER -Directeur Général
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwihr
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : chateaudecaillavet@vinsdusiecle.com
Site : chateaudecaillavet
Site personnel : www.bestheim.com


> Nos dégustations de la semaine

PETRUS


Mon ami Jean-François (je garde quelques beaux souvenirs de nos déjeuners réguliers au Bistrot d'Amat, il y a bien longtemps...), s'il est aujourd'hui à la retraite (active), a laissé la direction de son groupe à son fils, Jean, celui-ci étant garant de la même éthique -humaine- qui m'est chère. En trente ans, cultivant l'humour, la fidélité et la discrétion comme d'autres le snobisme et l'esbroufe, il a construit un empire : aujourd'hui, le Groupe Duclot repose sur une large gamme de services : auprès des professionnels, à l'export, d'une part, et dans la restauration française, d'autre part, à travers la Société Vinicole Française basée à Paris ; et auprès des particuliers avec Chateaunet, la vente par correspondance, les magasins spécialisés tels que Badie, Badie Champagne et l'Intendant à Bordeaux, ainsi que les enseignes de Châteaux Cash and Carry à Paris, et celle de Chai et Bar à Bruxelles. Dans la capitale, au sein même des Galeries Lafayette, la toute nouvelle Bordeauxthèque se présente comme l'ambassade des plus grandes étiquettes du Bordelais. Mais Jean-François est aussi le propriétaire de Petrus, qui fait partie des (rares) vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C'est l'archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes et on comprend qu'il ne puisse qu'aiguiser la jalousie d'un bon nombre de producteurs médiatiques, libournais, médocains ou étrangers, qui ne peuvent, eux, faute de terroir et d'humilité, que se contenter de faire mariner à outrance leur vin dans des barriques en croyant qu'ils font une cuvée digne de ce nom… On ne peut contester que Petrus fait partie de la petite poignée des plus grands vins rouges du monde, et des 3 ou 4 plus grands crus bordelais, à un prix lui aussi hors normes, certes. C'est l'archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes et on comprend qu'il ne puisse qu'aiguiser la jalousie d'un bon nombre de producteurs médiatiques, libournais, médocains ou étrangers, qui ne peuvent, eux, faute de terroir et d'humilité, que se contenter de faire mariner à outrance leur vin dans des barriques en croyant qu'ils font une cuvée digne de ce nom… La surconcentration n'est pas un gage de grand vin et l'élevage abusif en fûts neufs non plus (Petrus n'en utilise que 50 % en moyenne). "Lorsque l'on parle d'un vin, me confie Jean-Claude Berrouet (aujourd'hui, à la retraite, très active, ce qui va peut-être lui laisser un peu de temps pour être plus présent dans son cher Pays Basque, son fils reprenant la suite à Petrus), il faut d'abord présenter le sol, c'est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l'originalité est particulièrement importante puisque l'on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c'est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l'ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d'altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d'aller vers le bas. Ainsi, il n'y a jamais d'excès d'eau mais l'une des vertus de l'argile est ce pouvoir de rétention d'eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l'eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c'est aussi l'expression d'un cépage, le Merlot, qui s'épanouit pleinement sur ces argiles. C'est un vignoble très ancien. J'y suis arrivé en 1964 et j'ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d'âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l'Inra et la chambre d'agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu'on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S'ensuit l'élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l'étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l'indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d'un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d'évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l'exceptionnel 1947… Nous avons hérité d'un très grand terroir et cela est un privilège de la nature. Il y a une dizaine de parcelles qui ont des caractéristiques pédologiques propres, il existe une résonance du sol à un climat et, selon les millésimes, cela donne des variations (20 à 35 000 bouteilles). Nous mettons toute notre expérience, notre connaissance au service de Petrus, un vin pour lequel nous n'avons pas le droit à l'erreur…" On ne peut que s'enthousiasmer sur ce Pomerol 2007, un grand vin, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, de belle garde. Le 2006 est succulent mais encore fermé, avec ce nez légèrement épicé, avec des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d'une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, très structuré, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, et l'on ne peut que regretter que ce millésime se situe entre les 2005 et 2003, la mode risquant de le laisser à l'écart. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d'humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes mais toujours très savoureux, de grande garde. Le 2002, intense et chaleureux, très charpenté mais très élégant, est de robe foncée, aux nuances de vanille et de cassis, un vin racé et corsé, concentré au nez comme en bouche. Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d'arômes (cuir, griotte confite…), un vin d'une grande harmonie, d'une très belle matière en bouche, majestueux, de très grande garde. 1999 : la saveur même. Complexe et gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, un beau vin charnu, charmeur, qui fleure les épices et les fruits frais, alliant puissance et finesse, dont le velouté est très caractéristique des vins de Pomerol. Le 1998 est exceptionnel, de couleur intense avec des senteurs de truffe, de champignon, un côté animal, de cuir, vraiment superbe, complexe. Le 1997, de robe pourpre foncé, aux arômes prononcés de musc, de truffe, de fraise des bois, aux tanins soyeux, de bouche généreuse, est un vin à parfaite maturité. Sur un autre plan, il faut noter l'ouverture exceptionnelle par le Groupe Duclot d'un espace de 2000 m2 au coeur des Galeries Lafayette à Paris. "La Bordeauxthèque a été ouverte en mai 2010, nous dit son Président, Christophe Dufournier. L'idée était de créer la plus grande Cave des vins de Bordeaux au monde. Une conception en étroite collaboration avec le groupe Duclot à Bordeaux, au sein des Lafayettes Gourmet, un lieu incontournable, l'un des grands magasins le plus visité. Nous créons des manifestations, des dégustations commentées autour du Bar Rouge, où l'on peut déguster à tout moment de la journée des grands crus au verre au meilleur prix. Ainsi l'amateur peut, si il le souhaite, acheter la bouteille à la Bordeauxthèque qui jouxte le bar. Dans ces 250 m2, nous avons installé une sélection absolument unique de Bordeaux avec un premier prix à 4,90€ jusqu'à des prix beaucoup plus élevés avec les 9 grands crus : Lafite-Rothschild, Latour, Margaux, Mouton-Rothschild, Haut Brion, Mission Haut Brion, Cheval Blanc, Petrus et Yquem, sur une trentaine de millésimes, ce qui est tout à fait unique. Ces flacons prestigieux sont exposés dans une rotonde centrale coiffée d'une coupole dorée. Le centre abrite un socle circulaire sur lequel rayonne l'ambre des bouteilles d'Yquem. Quelques bouteilles mythiques telles que Mouton 1945 ou Yquem 1899 font figures de pièces de collection dignes d'un musée. Ce magasin de vins est conçu comme une bibliothèque du XVIIe siècle, un ouvrage architectural tout à fait prodigieux. Notre gamme est prévue pour satisfaire tous les types d'amateurs de vins de Bordeaux. Nous avons une sélection de crus classés, des deuxièmes vins de ces crus classés, des crus bourgeois ainsi que de délicieux "petits" châteaux, bien sélectionnés pour leur qualité. Tous les mois, nous organisons une opération "Fenêtre sur Bordeaux", un vin sélectionné et distribué dans l'ensemble de nos magasins, nous aimons mettre en avant un petit vignoble bordelais. Nous avons une gamme extrêmement large de 1500 références et c'est ce qui fait de la Bordeauxthèque un lieu unique. Notre objectif est de pouvoir contenter tous les désirs de la clientèle en leur proposant des vins de qualité, la famille Moueix étant très attachée à cela." Que dire de plus ?
Jean-François Moueix
Duclot - Rue Macau
33027 Bordeaux
Tél. : 05 56 50 25 62
Fax : 05 56 50 85 07
Email : duclot@duclot.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins



Domaine SAINT-PANCRACE


Un domaine qui tient son nom d'une tour de fortification, située sur la commune d'Auxerre, propriété de la famille. Un domaine qui compte aujourd'hui 3,30 ha de vignes, plantées sur des sols argilo-calcaires. L'année 2010 a vu la plantation d'une petite parcelle de Chablis Premier Cru dont les premiers fruits sont attendus pour 2013. Un très bon Bourgogne Côtes d'Auxerre La Côte d'Or rouge 2009, médaille d'Or au concours des grands vins Auxerrois 2010, Pinot Noir, vendanges manuelles non égrappées, élevage sur lies fines, 80% en fûts de chêne, mise en bouteilles 14 mois après la vendange, parfumé (notes de mûre et de groseille), allie rondeur et puissance en bouche, un vin bien classique de ce millésime chaleureux (6,40 €). Goûtez aussi le Bourgogne Côtes d'Auxerre La Côte d'Or blanc 2008, Chardonnay, élevage pour 40% en fûts de chêne 11 mois, aux notes de fruits frais et de noisette (6 €), tout en bouche comme le Chablis 2009, où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances de poire en finale (7,60 €), réussi comme le Bourgogne Côtes d'Auxerre La Côte d'Or blanc 2009, élevage 12 mois en fûts de chêne de 2 à 7 ans, pour 40%, aux notes de fruits secs, de bouche riche, tout en charme et parfums (6 €).
Isabelle et Xavier Julien

Jacques ILTIS & Fils


Très bien classé, et c'est mérité. Un domaine de 10 ha de vignes, situé au pied du Haut Koenigsbourg. Ici on pratique exclusivement des vendanges manuelles. Pour respecter les différents terroirs du domaine, on privilégie des vinifications parcellaires afin que les vins puissent révéler toute leur typicité. L'élevage sur lies fines favorise la puissance et la complexité des vins. Beaucoup apprécié ce Riesling Grand Cru Alterberg 2007 (sol argilo-calcaire rouge, riche en roches calcaires. L'exposition plein sud, l'éloignement du front vosgien et la forte pente favorisent un microclimat chaud et tempéré propice à la surmaturation), tout en bouquet, de belle robe limpide, dense, avec ces nuances d'agrumes, très fin mais puissant en bouche (14,50 €). Le Rouge de Saint-Hippolyte Schlossreben 2009, un vin tout en bouche, riche en couleur comme en arômes (7,60 €), un vin de très bonne évolution comme en atteste le Rouge de Saint-Hippolyte Burgreben 2007, aux connotations complexes où dominent les senteurs fruitées et végétales (8,30 €). Très parfumé, le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2007, au nez à dominante d'acacia et de pain grillé, avec des notes de fleurs et de fruits mûrs en bouche, est d'une grande suavité, très typé comme nous les aimons (23 €). Pourquoi s'en priverait-on ?
1, rue Schlossreben
68590 Saint-Hippolyte
Tél. : 03 89 73 00 67
Fax : 03 89 73 01 82
Email : jacques.iltis@calixo.net
www.iltis.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011
Edition du 19/04/2011
Edition du 12/04/2011
Edition du 05/04/2011
Edition du 29/03/2011
Edition du 22/03/2011
Edition du 15/03/2011
Edition du 08/03/2011
Edition du 01/03/2011
Edition du 22/02/2011
Edition du 15/02/2011
Edition du 08/02/2011
Edition du 01/02/2011
Edition du 25/01/2011
Edition du 18/01/2011
Edition du 11/01/2011
Edition du 04/01/2011
Edition du 28/12/2010
Edition du 21/12/2010
Edition du 14/12/2010
Edition du 07/12/2010
Edition du 30/11/2010
Edition du 23/11/2010
Edition du 16/11/2010
Edition du 09/11/2010
Edition du 02/11/2010
Edition du 26/10/2010
Edition du 19/10/2010
Edition du 12/10/2010
Edition du 05/10/2010
Edition du 28/09/2010
Edition du 21/09/2010
Edition du 14/09/2010
Edition du 07/09/2010
Edition du 05/09/2010
Edition du 31/08/2010
Edition du 24/08/2010
Edition du 17/08/2010
Edition du 10/08/2010
Edition du 03/08/2010
Edition du 27/07/2010
Edition du 20/07/2010
Edition du 13/07/2010
Edition du 06/07/2010
Edition du 29/06/2010
Edition du 22/06/2010
Edition du 15/06/2010
Edition du 08/06/2010
Edition du 01/06/2010
Edition du 25/05/2010
Edition du 18/05/2010
Edition du 11/05/2010
Edition du 04/05/2010

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales