Agenda Du Vin

Edition du 08/09/2015
 

ROEDERER

Rare

ROEDERER

Exceptionnel et envoûtant


Ce Champagne Cristal 2006, 55% Pinot noir, 45% Chardonnay et 20% de vins vinifiés sous bois (foudres de chêne), avec bâtonnages hebdomadaires, pas de fermentation malolactique. La cuvée Cristal est élaborée à partir des grands crus de la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne et la Côte des Blancs, et bénéficie en moyenne de 5 années de maturation en caves et également d’un repos de 8 mois après dégorgement afin de parfaire sa maturité. Le dosage est adapté à chaque millésime entre 8 et 10 g/l... Tout cela explique ce très grand Champagne, d’une grande distinction au nez comme au palais, remarquable par sa complexité d’arômes et sa longueur en bouche, au nez de petits fruits (coing, citron), vineux mais très fin à la fois, charmeur, complexe, d’une très grande élégance. Fantastique Champagne Cristal rosé, où toutes les saveurs de fruits sont entremêlées, d’un très grand raffinement, un vin à la fois puissant, mature et aérien, d’une fraîcheur intense, une très grande cuvée, très rare. Superbe Champagne Carte Blanche, de robe or clair, qui mêle finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très équilibré, de mousse fine et persistante, de bouche intense et savoureuse, d’une grande longueur crémeuse. Le Carte Blanche cuvée demi-sec est une savoureuse cuvée, un Champagne qui m’a séduit par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de pêche et d’abricot mûr d’une bien jolie robe, tout en distinction et suavité, un grand vin. Le Blanc de blancs Millésimé 2008 est une cuvée élaborée en très petite quantité à partir de sélections des Grands Crus de la Côte des Blancs, et ce millésime est particulièrement subtil et parfumé, aux arômes intenses de fruits frais soulignés par une note épicée, de mousse abondante, d’une belle finale distinguée, parfait à l’apéritif comme sur une sole meunière. Le 2004, d’une grande finesse, au nez de noisette fraîche et de reinette, de jolie mousse, se goûte remarquablement bien, un vin d’une belle harmonie au nez comme en bouche, alliant saveur et persistance, marqué par ce millésime exceptionnel.  Beau Vintage brut 2006, tout en arômes, au nez de petits fruits frais, de miel et d’amande, ferme et suave, de mousse distinguée, alliant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle finale. Le brut rosé 2008, 66% Pinot noir, 34% Chardonnay et 20% de vins vinifiés sous bois avec bâtonnages réguliers, a des nuances d’abricot confit et d’épices, tout en bouche, parfait tout au long du repas. Le Champagne brut Premier 40% Pinot noir, 40% Chardonnay, 20% Pinot meunier et 10% de vins de réserve élevés sous bois, fermentation malolactique partielle, un assemblage de 6 années de vendanges, un vin mêlant intensité et puissance, d'une belle ampleur, de très bonne bouche, où l'on retrouve des notes de citronnelle et de miel.  Il y a encore ce brut Millésimé 2007, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique, de belle expression, de mousse abondante et parfumée.

   

ROEDERER

Frédéric Rouzaud - Directeur : Michel Janneau
21, boulevard Lundy - BP 66
51100 Reims
Téléphone : 03 26 40 42 11
Télécopie : 03 26 47 66 51
Email : com@champagne-roederer.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
PIERRE NAIGEON (CHM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
LABOURE-ROI
Manuel OLIVIER
CRUCHANDEAU
CH. DE SANTENAY
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
POULLEAU (V)
COSTE-CAUMARTIN
MEIX (SA)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
NUDANT (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
NINOT (Me)
Eric DARLES (Irancy)
HEIMBOURGER (Irancy)
VAUCHER



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(AUDOIN (Mars.))
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BLASON DE VAIR*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château PONT Les MOINES


Au sommet. Le Château Pont les Moines, propriété familiale depuis 4 générations, est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Encépagement classique de la région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon). La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves de 14 mois. “En 2014, malgré un été absent, nous dit Eric Barrat, nous avons eu une belle arrière saison qui a permis de faire mûrir le raisin, pour nous donner un joli millésime 2014 sur le fruit, avec une belle matière.” On peut aisément patienter avec ce superbe Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2009, mêlant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins savoureux, aux connotations de cassis et d’humus, gras, bien corsé. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon, très séduisant, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur, à ouvrir sur une sole. Même propriétaire que le Château Bran de Compostelle.

Rric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

Pierre ARNOLD


Une propriété familiale créée en 1711, transmise de père en fils. Les vignes ont une moyenne d’âge de 25 années, la plus vieille date de 1959. Le sol est granitique, c’est un granite à deux micas qui retient la chaleur et laisse filtrer l’eau. Ce terroir donne aux vins de la finesse aromatique. Les parcelles en loess et en keuper sont plus particulièrement réservées à la plantation de Pinot Gris et de Gewurztraminer. En bas de coteau les sols sont sablonneux mais aussi constitués d’alluvions. Le domaine adhère à l’association Tyflo depuis 1997, en suit le cahier des charges et est contrôlé par Ecocert. Le 2012 est le premier millésime Bio. “Le 2013 est un bon millésime pour toutes les appellations, explique Pierre Arnold, le Riesling est un peu en dessous, mais l'ensemble est bien réussi malgré une petite récolte et il est supérieur à 2014. Pour le 2014, le vin est encore sur lies fines, ce fut aussi une petite récolte. Les premières dégustations sont prometteuses mais manquent de longueur tels les Gewurztraminers; les Rieslings, eux, sont magnifiques. En bref, je pense que ce seront des vins tout en finesse , car l'acidité a été bien conduite. Les vins en vente en 2015 : Riesling, Auxerrois, Pinot noir 2013, le Pinot gris Prestige, tous les 2013 seront disponibles et les 2014 aux alentours de Noël.” Superbe Riesling Grand Cru Frankstein 2011, corsé, bien typé, avec des arômes discrètement minéraux, élégant, de bouche légèrement citronnée. Goûtez aussi le Gewurztraminer Grand Cru Frankstein, d’une grande intensité, un vin puissant, alliant finesse et ampleur, épicé, de bouche très aromatique, riche et distingué à la fois.  Dans la gamme Prestige : le Riesling 2012 est très agréable, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et d’amande, le Pinot gris 2013, au nez de fumé, qui associe le fruit à la charpente, est marqué en bouche par des senteurs de fruits mûrs, suave, dense et raffiné à la fois. 


16, rue de la Paix
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone : 03 88 92 41 70
Télécopie :03 88 92 62 95
Email : alsace.pierre.arnold@orange.fr
Site personnel : www.vins-pierre-arnold.fr

Domaine GRESSER


Je cultive la vigne selon la règle de nos ancêtres, dit Rémy Gresser. Je me sens paysan et artisan de la vigne. Le Domaine, certifié AB par Ecocert et en conversion en biodynamie, a la chance de posséder de grands terroirs de schiste, sables et argile sur 10 ha 30 de vignes de 40 ans.” Superbe Pinot gris Wielbelsberg 2010, avec des arômes de fruits blancs et mûrs, de bouche concentrée d’une belle vinosité avec de la fraîcheur comme le Pinot gris Brandhof 2012, qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits mûrs, puis des notes minérales. Goûtez aussi le Pinot noir, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), qui développe ampleur et rondeur, un vin très légèrement poivré en finale.

Rémy Gresser
2, rue de l'Ecole
67140 Andlau
Téléphone :03 88 08 95 88
Télécopie :03 88 08 55 99
Email : domaine@gresser.fr
Site personnel : www.gresser.fr

CHATEAU HOURBANON


Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974 que Rémi DELAYAT racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent nos pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis conversion Bio, vendanges manuelles et table de tri, maîtrise des rendements). Vous pourrez découvrir ce Médoc 2009, qui a collectionné les récompenses (médailles d’Or au concours des Vignerons Indépendants, d’Argent au Mondial du vin, d’Argent au concours International de Bruxelles, de Bronze à l’International Wine Challenge), un vin marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, de bouche ample, aux tanins fermes, alliant structure et fondu. Le 2008 est un bel exemple de la typicité des vins de ce domaine, un grand millésime classique du Médoc, de bouche puissante et dense, qui dégage des nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, un vin charnu, aux tanins mûrs mais riches, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Excellent 2007, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants et d’Argent à l’Interntional Wine Challenge, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits cuits (cassis, myrtille), d’une jolie finale délicatement épicée.

Hugues Delayat

33340 Prignac-en-Médoc
Téléphone :05 56 41 02 88
Email : hourbanon@vinsdusiecle.com
Site : hourbanon
Site personnel : www.hourbanon.com


> Nos dégustations de la semaine

Château CHEVALIER SAINT-GEORGES


L'autre cru des domaines Appollot (voir le Saint-Émilion Clos Trimoulet) est produit sur une surface de 3,5 ha dans les communes de Montagne et de Saint-Georges. Ce joli terroir d'argile profonde donne au vin une belle structure, un bel équilibre et présente des arômes fruités, avec un beau potentiel de garde.
Remarquable Montagne-Saint-Émilion 2010, de couleur grenat, riche mais aux tanins soyeux, au nez légèrement épicé, ample et parfumé, corsé comme il le faut, de très bonne garde (9€). Beau 2009, médaille d'Argent Vignerons Indépendants 2011, de teinte soutenue, dense, au nez où dominent les fruits rouges à noyau mûrs, un vin élégant, rond, finement tannique, à la finale persistante, ample et distinguée, de belle évolution (9€). Le 2008, médaille d'Argent Challenge international du vin, tout en bouche, très parfumé (cerise noire, poivre), est un vin charnu, alliant finesse aromatique et charpente. Le 2007, médaille de Bronze, bien typé, aux senteurs très persistantes de fraise et de muscade, au nez complexe, aux tanins mûrs, est bien classique.
Famille Appollot

Château LA CLAYMORE


Vignoble repris en 1990 par les propriétaires actuels 33 ha de vigne (28 en Lussac Saint-Émilion, 2 en Montagne Saint-Émilion et 3 en Bordeaux Supérieur). La culture est menée avec observations précises des conditions sanitaires et météorologiques afin de limiter les traitements, le travail mécanique du sol est privilégié.
J'ai apprécié leur Lussac Saint-Émilion 2011, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, alliant charpente et rondeur. Beau 2010, un vin de base tannique importante et très équilibrée, dense, de robe soutenue, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte. Goûtez le Montagne-Saint-Émilion Château Flaunys 2011, très classique de ce millésime, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, est un vin de belle couleur pourpre, bien charpenté, ample. Le 2010 réunit une belle structure à une belle expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave. On n'hésite pas cette année.
Maria Dolorès et François Linard

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne.
François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tout deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.
“2013 : grande satisfaction pour cette année, me précise François Bouquier, les vignes ont bien produit (42 hl/ha en rouges et 48 hl en blancs). Les blancs sont aromatiques et d'une grande finesse, grâce à notre terroir argilo-calcaire qui a fait bénéficier la vigne d'une bonne avancée du cycle végétatif de la vigne.
Les rouges  sont assemblés actuellement, ils bénéficient d'une belle tenue, d'un bon équilibre et d'une structure certaine. Le 2013 sera dans la continuité des 2011 et 2012. Si je devais lui donner une note, ce serait 16/20.
Pour le 2014, le vin est riche, ouvert, très volumineux, gras, il se rapproche du 2010. L'élevage en barriques se poursuit, c’est un vin très réussi auquel j'attribuerai la note de 17/20. En 2015, nous proposons le rouge  2011, puis, en mai, le blanc 2014 (le blanc 2013 est déjà épuisé), et le rouge 2012. Nous avons effectué l’arrachage d'un hectare (moitié rouge, moitié blanc) pour le replanter exclusivement  en blanc.”
C’est le moment de se faire plaisir avec ce beau Pessac-Léognan rouge 2012, de couleur soutenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe soutenue, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également.
Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, est tout en bouche, avec beaucoup de structure, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, est chaleureux, de très bonne évolution.
Remarquable Pessac-Léognan blanc 2013, un vin sec mais suave, de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d’amande et pêche. Le 2012 est d'une très belle persistance d'arômes en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, est tout en distinction. Le 2011, avec cette ampleur caractéristique, alliant charpente et finesse, d'une belle finale aromatique (poire, bruyère...), est à ouvrir sur des escalopes de dinde au citron. Le 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, est tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction.
Jean et François Bouquier

> Les précédentes éditions

Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012

 



DRAPPIER


Rémy MASSIN et Fils


Château LAFLEUR du ROY


Château La BLANCHERIE


Clos BELLEVUE


GODINEAU Père et Fils


Sylvain MOSNIER


ZOELLER


BOURDAIRE-GALLOIS


Château La PEYRE


Vignobles Pierre REINHART


H. DARTIGALONGUE et Fils


Château COUPE ROSES


LABBÉ et Fils


Domaine du GRANIT DORÉ


VAUTRAIN-PAULET


Jean-Christophe MANDARD


Château VALENTIN



CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE GOURON


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


MAISON MOLLEX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales