Agenda Du Vin

Edition du 06/09/2016
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
CROZE DE PYS
GAUTOUL
LAVAUR
HAUTE-SERRE
NOZIÈRES
MERCUES
PAILLAS
MAISON-NEUVE
PECH DE JAMMES
ARMANDIERE
PASSELYS
EUGÉNIE
LA COUTALE
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
PERREAU (Montravel)
GRAND-JAURE (P)
PÉROUDIER (BI)
LA PLANTE
VIEUX TOURON (M)
PECANY
SADILLAC
LAROQUE (BI)
MOULIN-POUZY (M)
CLOS DU BREIL
GAILLAC
GRAND CHENE
MAYRAGUES
VIGNALS
BOURGUET
COMBELLE
L'EMMEILLÉ
LABARTHE
LECUSSE (Bl)
MADIRAN
JURANCON

BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
PICHARD
PARADIS
VIELLA
ROUSSE (J)
CAUHAPE
CRAMPILH (J)
CUQUERON
NIGRI
SERGENT
COUSTARRET
LAPUYADE
AUTRES APPELATIONS

VIGNERONS BUZET (Bt)
GUTIZIA (Irouléguy)
JOY (IGP)
VIGNERONS BRULHOIS
GUILLAMAN (IGP)
PLAISANCE (F)
POUYPARDIN (G)
SAINT-GUILLHEM (F)
COUREGE-LONGUE (Buzet)
HERREBOUC
HAILLE (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(FAMAEY)
(PELVILLAIN*)
TRIGUEDINA*
(BOUT DU LIEU)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
HAUT-FONGRIVE*
PANISSEAU (BI)
GAILLAC
LACROUX
RHODES
MADIRAN
JURANCON

LAFITTE-TESTON
BORIES
DOU BERNES
AUTRES APPELATIONS

CAVE IROULÉGUY (I)*
VOIE BLANCHE (VP)
GENSAC



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELATIONS

(CAVE FRONTON (F))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château DEVISE d'ARDILLEY


La propriété a été rachetée en 2000 par Madeleine et Jacques Philippe qui réalisaient un rêve: elle, parce que d’origine bordelaise retrouvait ses racines et lui, ingénieur de formation, après une carrière dans un grand groupe de services désirait devenir vigneron. Rêve devenu réalité... Un vrai coup de cœur pour ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2012, très typé, aux tanins amples, à la fois riches et soyeux, aux notes de cassis mûr et de groseille, un vin structuré, bien charnu, tout en bouche, qui poursuit une excellente évolution. Le 2011, harmonieux, aux connotations fruitées (griotte, cassis) et épicées, est un vin savoureux et complexe, très réussi, aux tanins amples et mûrs. Le 2009, au nez subtil, avec des notes de fruits mûrs et de réglisse, un grand millésime allie puissance et souplesse, riche et fin, typé, charnu, plein, persistant, à déboucher sur un lièvre en civet ou un pot-au-feu de confit de canard.

Jacques et Madelaine Philippe
Vignobles Vimes - Philippe SAS
33112 Saint-Laurent-Médoc
Téléphone :05 57 75 14 26
Email : devise.dardilley@terre-net.fr
Site personnel : www.chateaudeviseardilley.com

Château BOIS CARRÉ


Vignoble de 6 ha (50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires. Toujours bien typé, ce Médoc 2012, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche parfumée (fraise des bois), riche et fondue, au nez où se mêlent la truffe et l’humus, charnu comme il se doit, de jolie garde mais que l’on peut déjà apprécier avec une selle d'agneau en persillé de truffe ou un ragoût de bœuf. Le 2011, médaille de Bronze à Bordeaux 2013 (1/3 de barriques neuves), riche en couleur, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, bien charpenté, de bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse. Le 2010, avec des notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, est charnu, coloré et parfumé, aux tanins savoureux et denses. Le 2009, typé, est de belle robe pourpre, avec des arômes de griotte et d’humus, très savoureux, de bouche ample, gras, très classique. Le 2008, est tout en nuances aromatiques (fruits macérés, vanille), un vin complexe où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois.

David Renouil
1, rue de Mazails
33340 Saint-Yzans-de-Médoc
Téléphone :05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61
Télécopie :05 56 09 04 21
Email : vanessadavid33@hotmail.fr

POL ROGER


Une très grande Maison familiale champenoise (il en reste de moins en moins) qui a su traverser le temps sans se laisser prendre au jeu de la mode, et en s’offrant le luxe d’une régularité qualitative exemplaire. “Nous sortons cette année les Vintage 2006, Blanc de Blancs 2008, Rosé 2008, Winston Churchill 2004, nous dit Hubert de Billy. Nous venons de terminer la rénovation des bureaux et comptons deux nouveaux membres du directoire, Dominique Petit, Chef de Caves, et Isabelle Gautier, qui est notre directrice administrative et financière, nous sommes maintenant quatre avec Laurent d’Harcourt. Nous avons une nouvelle chaîne de tirage et projetons des investissements dans la partie technique, notamment la construction d’un chai mais pas avant 2017, il y a certaines contraintes architecturales à respecter. Exceptionnel Champagne cuvée Sir Winston Churchill 2004, Pinot noir et Chardonnay, à l’effervescence persistante, nez de fruits secs, amande et de miel. L’attaque en bouche est fraîche, puis le vin se montre généreux sur une structure équilibrée, arômes d’agrumes mûrs. La finale, d’une belle longueur, est empreinte de notes beurrées et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées (mirabelle, fruits à chair blanche et jaune). Un champagne d’une grande complexité, parfait sur des plats raffinés comme un filet de Saint-pierre poché en sauce ou des raviolis de homard.  Le Vintage 2006, issu de 60% Pinot noir, 40% Chardonnay, offre une robe or profond agrémentée d’une effervescence soutenue. Nez intense et complexe, arômes de fruits à chair jaune, coing, pomme et de fruits secs. La bouche s’appuie sur une structure crémeuse, gourmande et équilibrée. Bonne fraîcheur persistante avec des notes d’amande et de zeste d’agrumes. Très belle structure qui transmet toute sa plénitude à ce champagne d’une grande finesse. Le Blanc de blancs Vintage 2008 est vraiment exceptionnel : 100 % Chardonnay de la Côte des blancs. Couleur or pâle, cordon d’une grande finesse, au nez, où explosent des notes de pamplemousse, de rose et d’amande, qui annoncent la fraîcheur et la délicatesse du vin. Peu à peu, il libère des notes de fleurs blanches et d’abricot. Belle fraîcheur typique du 2008. Un Champagne superbement équilibré et structuré aux saveurs de pommes verte et d’agrumes suivies de notes beurrées et meringuées, finale d’une grande complexité très longue et persistante. Formidable brut rosé 2006, très fruité, très agréable à déguster au cours d’un repas, d’une délicatesse extrême, persistant au nez comme en bouche, très parfumé (rose, fraise, amande...), d’une très grande distinction. Il y a aussi cette cuvée Pure, tout en fraîcheur d’arômes, avec ces notes d’agrumes et d’acacia, de mousse fine et très persistante, un grand vin où se conjuguent saveur et distinction. Le Champagne brut Réserve, de très belle teinte, avec ce nez dominé par la pêche et les fleurs fraîches, est ample, à la mousse élégante, avec ces notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées subtiles en finale, un Champagne opulent, d’une très belle expression. L’Extra cuvée de Réserve n’est pas en reste, exceptionnelle, au nez minéral dominé par les agrumes frais, intense en bouche, un vin savoureux et complexe au palais avec des notes d’amande et de tilleul.

Hubert de Billy et Laurent d'Harcourt
1, rue Winston Churchill
51200 Épernay
Téléphone :03 26 59 58 00
Télécopie :03 26 55 25 70
Email : polroger@polroger.fr
Site personnel : www.polroger.fr

CHATEAU FABAS


Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec 58 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin, aidé de ses deux fils Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. Superbe Minervois Serbolles rouge 2008, vinifié après une macération à froid d’une journée, avant que la fermentation alcoolique ne débute, tous ces soins donnent un grand vin structuré, d’une grande complexité d’arômes (musc, cuir...), avec ces notes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais fins, harmonieux, de garde. Remarquable 2007, gras, finement épicé, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche de mûre et de violette, délicieusement fondue et puissante à la fois. Le Minervois Serbolles blanc 2011 (base de Vermentino et Grenache blanc), tout en charme, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, un vin qui allie élégance et puissance, d’une grande persistance, où s’associent rondeur et distinction. Le 2010 est finement bouqueté, complexe, qui associe fraîcheur et charpente, au nez citronné, raffiné, tout en bouche. Le Minervois Le Mourral 2008, est un vin charnu, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de pruneau. Goûtez aussi l’IGP Syrah/Petit Verdot 2011, dense, tout en arômes, idéal sur une terrine de lièvre, très réussi comme le Sauvignon 2011, marqué par son cépage, où la fraîcheur prédomine.

Roland, Yann et Loïc Augustin
Domaine de Fabas
11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@vinsdusiecle.com
Site : chateaufabas
Site personnel : www.chateaufabas.com


> Nos dégustations de la semaine

Château PAILLAS


Au sommet. Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Cot, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d’âge de 36 ans. Formé au Jurassique (il y a 150 millions d’années), le sol du vignoble s’est dégradé en surface sur une très faible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d’argile parfois recouvert de “terres rouges” venant du massif central, très riches en fer. Puis par son micro climat : Le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. Enfin, en légère pente au sud, les vignes profitent au maximum de l’ensoleillement ce qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, toutes les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles.
Tout en bouche, ce Cahors 2012, de belle robe brillante, dense, aux nuances de fruits macérés, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse, de bouche savoureuse et corsée. Le 2011 associe finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Le 2010 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe, aux arômes de fruits à noyau, de garde, bien entendu. Superbe 2009, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, riche et gras, de garde.

Famille Lescombes
Scea de Saint-Robert
46700 Floressas
Tél. : 05 65 36 58 28
Fax : 05 65 24 61 30
Email : info@paillas.com
www.paillas.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de 18 ha, dont le vignoble s’étend sur de petites collines orientées est-sud- est (200 à 300 m d’altitude).
“Aussi loin que je me souvienne, précise Jean- Paul Paquet, la vigne a toujours fait partie de mon univers. Le jeudi, je rejoignais mon père dans les vignes. J'adorais la période des ven- danges. Je suis fier, d'avoir transmis ma passion pour la vigne et le vin à notre fils Yannick qui nous a rejoints après avoir terminé ses études en viticulture et œnologie.”
Voilà un remarquable Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus 2014, provenant de vieilles vignes, très bien élevé en fûts de chêne durant 10 mois, aux senteurs de fruits mûrs, de robe jaune pâle aux reflets d’or, d’une finale très séduisante. Le 2013 dégage une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin savoureux, qui allie vivacité et rondeur. Le 2012 dégage un nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, bien persistant et typé.
Le Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus Vers Cras 2014 est excellent, de robe dorée, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux notes d’amande fraîche et de pêche blanche. Le Pouilly-Fuissé Domaine Château de Chaintre 2014, élevage en cuves Inox et 10% en fûts de chêne, a des notes de rose et d’aubépine, un vin de bouche délicate, comme le Pouilly-Fuissé Domaine les Vieux Murs 2014, de jolie robe dorée, est très bien élevé, riche et fin à la fois, marqué par des senteurs de fruits frais.
Goûtez le joli Mâcon-Chaintré́ Domaine Château de Chaintre 2014, de bouche subtile et puissante, le Pouilly-Vinzelles 2014, Chardonnay sur sols argilo-calcaires, franc, floral, très abordable, à déboucher sur des crevettes et le Saint-Véran 2014 (élevage à 70% en cuves Inox et à 30% en foudres de bois), toujours frais et suave à la fois, très plaisant.

Domaine de Fussiacus - Les Mollards
71960 Fuissé
Tél. : 03 85 27 01 06
Fax : 03 85 27 01 07
Email : fussiacus@wanadoo.fr
www.fussiacus.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Yvon MOUSSY


Trois générations de vignerons, veillent sur ce domaine de 5,20 ha. Ils élaborent leurs vins dans le respect de la tradition. Ils ont fait le choix de proposer un Champagne de terroir typique, manipulé et vieilli dans leur cave.
Vous apprécierez ce Champagne Brut Nature 2007, au nez d’amande, tout en fruits, une cuvée fine et fraîche en bouche, alliant persistance et richesse, de belle robe or pâle, idéal à l’apéritif ou sur des crustacés. La cuvée Prestige, assemblage de Chardonnay élaboré en 2012, de mousse fine et persistante, dégage vivacité et ampleur, avec un bouquet aux nuances de fleurs, d’amande et de citronnelle, un Champagne très séduisant, très persistant, tout en élégance.
Le Brut Nature récolte 2006, représentative du millésime, est un Champagne distingué, très bien équilibré en acidité, de mousse fine et persistante, tout en fruits et rondeur, aux arômes de fleurs blanches et de pamplemousse.
Le Brut cuvée de Réserve, composé de 70% de Chardonnay, 30% Pinot Meunier et Pinot Noir (assemblage 2009), de bonne bouche, aux notes d’aubépine et de pain grillé au palais. Même année d’assemblage pour le Brut classique, qui a un nez complexet, dominé par les fruits secs et la poire, de bouche mûre et crémeuse. Le Brut rosé, 100% Pinot Meunier et assemblage vin rouge vieilles vignes Pinot Noir 2012, est de robe aux nuances de rose, aux notes de framboise et de groseille.

Marylène Moussy
22, rue des Vignerons - Bureaux : 16, rue des Moulins
51270 Congy
Tél. : 03 26 59 34 47
Fax : 03 26 57 68 73
Email : marylene-MOUSSY@wanadoo.fr
www.vitiplus.com/yvon-moussy/

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015

 



Château CROZE de PYS


Domaine de la COMMANDERIE


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine Marc JOMAIN


Earl POIRON-DABIN


Château HOURTIN-DUCASSE


Château BRAN de COMPOSTELLE


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Pierre MIGNON


Château La CROIX DAVIDS


Château BELLE GARDE


Château PANCHILLE


CHATEAUNET


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine de la CROIX BLANCHE


Pierre FRICK et Fils


Domaine DENUZILLER



CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE BELLEVUE


CLOS SAINT-PIERRE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU DU MASSON


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales