Agenda Du Vin

Edition du 06/06/2017
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction.  Le Pessac-Léognan rouge 2013, 60% Merlot, 22% Cabernet-Sauvignon, 13% Petit Verdot, 5% Malbec, harmonieux, gras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, développe une bouche intense, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, un vin à ouvrir sur des mets épicés.

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@lespault-martillac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
DEUTZ (William Deutz)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GOUTORBE (Blanc de Noirs)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
René RUTAT (Millésimé)
(VEUVE CLIQUOT (Grande Dame)*)
DEVAUX (D)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Florence)
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Réserve)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
DOUSSOT (Ernestine)*
LITTIERE (Grande Cuvée)*
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
BARDOUX (Millésimé)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
Franck DEBUT (Blanc de Blancs)
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
MALETREZ (Premier Cru)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
HAMM (Signature) (r)*
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
DAUPHIN (Instant Intégral)
DELOT (Légende)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
MAÎTRE (Sélection)
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
Christian BRIARD (Ambre)
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)
ROGGE-CERESER (Excellence)*
BOUCHÉ (Millésimé)
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
CUPERLY (Grande Réserve)
Daniel PERRIN (Millésime)
MANNOURY (Réserve)
MOUZON LEROUX
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)
(AUTRÉAU-LASNOT (Prestige))
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
(Guy CHARBAUT (Millésimé))
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
(LAFORGE-TESTA (Millésime))
BONNET-GILMERT (Millésimé)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)
BONNET LAUNOIS
HOERTER (Millésimé)
Paul GOERG (Millésime)
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
Lionel CARREAU (Préembulles)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DEVAVRY (Achille)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
TAILLET (Extra)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (L'Élégante)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
COUTIER (Blanc de Blancs)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
ERIC LEGRAND (Prestige)
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
BEAUGRAND (Nature)
Bernard LONCLAS (Prestige)
BERTHELOT PIOT (Prestige)
DILIGENT (Millésime)*
EGROT (Extra)*
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
MALINGRE (Symphonie)*
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra brut)*
Albert de MILLY (Prestige)*
BOIZEL (Grand Vintage)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
GALLIMARD (Quintessence)
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Risléus)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
J.M TISSIER (Apollon)*
BRICE (Vintage)*
DEVILLIERS (RB)
SADI-MALOT (Cuvée SM)
BRIGITTE BARONI
BLONDEL (Blanc de blancs)
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
VERRIER (Raymond Verrier)*
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
BARBIER-ROZE (Réserve)
GIRARDIN (Vibrato)
GRUET (3 Blancs)
Alexandre PENET (Nature)*
CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
Michel GAWRON (S)
(PERSEVAL-FARGE (Millésimé))
(ROBERT-ALLAIT (Prestige)*)
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)
MARY SESSILE (L'Innatendue)
NAPOLEON (Millésimé)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
Robert JACOB (Collection Privée)
(RUELLE (Grande Réserve))
VANZELLA (Millésime)
(DELAUNOIS (Sublime))
COLIN (Grand Cru)
DANGIN (Prestige)
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
GRASSET-STERN (Millésimé)
Philippe GONET (Extra)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GREMILLET (Evidence)*
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
ROBERT A. (Cuvée)*
(ASPASIE (Brut de Fût))
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
QUATRESOLS-GAUTHIER
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
(BOREL LUCAS (Art Divin)*)
LOUIS de SACY (Inédité)
A. ROBERT (Sablon)*
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
(André ROBERT (Mesnil)*)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
(LECLERC-BRIANT (Les Crayères))
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

> Nos coups de cœur de la semaine

Château des ROCHETTES


Au sommet. Si la vigne était déjà présente au XVe, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l’Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet qui reprendra les rênes du vignoble. Passionné de vins liquoreux, il mettra en place un groupe de travail au début des années 90 pour la reconnaissance et la codification de la mention « sélection de grains nobles ». L’âge de la retraite approchant et n’ayant pas d’enfant intéressé par la reprise, il accepte de vendre le Château de Rochettes à Catherine Nolot, déjà propriétaire d’un vignoble voisin le “Domaine de L’Eté”. Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l'environnement (enherbement). Les vinifications sont personnalisées pour chaque type de vins. Selon les cuvées, l'élevage dure 6 à 18 mois. Remarquable Coteaux-du-Layon Vieilles Vignes 2014, au fruité tendre et discret de pêche de vigne et de fruits exotiques, élégant au nez comme en bouche, suave et distingué, parfait aussi bien sur un poulet aux pistaches que sur des fruits de saison à l'anglaise.  L’Anjou blanc Pièce du Moulin 2014 fleure bon son Chenin, un vin avec beaucoup de complexité aromatique, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, qui possède sa propre originalité. Excellent Anjou rouge Vieilles Vignes 2014, de robe profonde aux nuances violines, un vin rond et suave, dominé par les petits fruits (cerise noire), est idéal sur les terrines comme avec un fromage à pâte molle.

Catherine Nolot - Gérant : Yannick Babin
104, Les Rochettes
49700 Concourson-sur-Layon
Téléphone :02 41 59 11 51
Email : domainedelete@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-ete.com

MOYAT-JAURY-GUILBAUD


D'origine familiale et de père en filles, l'exploitation se situe au coeur de la côte des Bar. La famille Moyat-Jaury est à l'origine de la naissance du vignoble et naturellement, l'évolution se poursuit vers la création des cuvées dès l'arrivée de Laurent, d'où le nom composé de la marque Champagne Moyat-Jaury-Guilbaud. Vous allez apprécier ce Champagne Extra brut, 100% Pinot noir de la récolte 2012, de robe or vert, aux bulles fines et légères, où dominent les fruits frais et le genêt, une cuvée typée comme nous les aimons, parfumée et légère, à déboucher aussi bien à l’apéritif qu’avec des asperges sauce mousseline. Le rosé brut, élaboré selon la méthode de macération pelliculaire dite “de saignée”, de couleur soutenue, est finement acidulé, au nez de framboise et de prune, alliant élégance et vinosité, de mousse abondante, idéal sur des feuilletés au fromage ou un nougat glacé. Excellent brut Tradition, Pinot noir et Chardonnay, une savoureuse cuvée, de jolie mousse, aux arômes de noisette, de pêche jaune et de miel. La cuvée Chardonnay est très représentative de son cépage, de mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et de pomme, une cuvée harmonieuse et savoureuse, à prévoir sur des huîtres chaudes, sabayon au caviar et au concombre ou un bar à la julienne de légumes, par exemple. Vous aurez la possibilité de loger dans le gîte pour profiter de votre visite en Champagne.

Claudie et Laurent Guilbaud
1, place Barre
10110 Polisot
Téléphone :03 25 38 79 18
Email : contact@champagne-moyat-jaury-guilbaud.com
Site personnel : www.champagne-moyat-jaury-guilbaud.com

Domaine des CHASSEIGNES


Belle place dans le Classement pour ce domaine familial, géré par Aurore Dezat depuis 2011, composé de 9 ha de vignes dont 8 en Sauvignon blanc et 1 en Pinot noir, vigne cultivée de manière raisonnée, afin de produire des vins de qualité. Il faut dire que son Sancerre blanc 2015 est bien marqué par son Sauvignon qui lui donne cette fraîcheur en finale, au nez d’amande et de coing, un vin typé, vraiment agréable. Le Sancerre blanc cuvée Les Chasseignes 2014, plus complexe, d’une belle subtilité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s’allie à l’élégance, très charmeur au nez comme en bouche. Le Sancerre rouge 2015, dense et coloré, au nez de mûre, est ample, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux, un vin idéal aussi bien sur des paupiettes de boeuf au jambon qu’avec une daurade aux girolles.

Aurore Dezat
Earl de Chasseignes - Chappe
18300 Sury-en-Vaux
Téléphone :02 48 79 36 84
Email : contact@domainedeschasseignes.com
Site personnel : www.domainedeschasseignes.com

CAVE DRUSSE NATHALIE ET DAVID


Un domaine de 21 ha. Ces jeunes viticulteurs ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. Nous n'utilisons plus de désherbant chimique dans nos vignes, précisent-ils, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface aux pieds. Très classique du millésime, ce remarquable Saint-Nicolas-de-Bourgueil Vieilles vignes 2013, terroir argilo-calcaire, est un vin où dominent la structure et la finesse, aux notes de truffe et de fraise des bois, de jolie robe, typé, de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, de garde. Le 2012 est particulièrement réussi dans ce millésime capricieux, charnu, aux tanins bien présents, harmonieux, un vin ferme et soyeux à la fois, avec une bouche souple et persistante. Le 2011 est de belle robe grenat, charnu, très équilibré, aux arômes d’épices, de fruits rouges cuits et de violette, aux tanins soyeux. Leur autre Saint-Nicolas-de-Bourgueil Les Graviers 2013, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, est riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, tout en bouche, de robe grenat, finement épicé. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé 2013, assez rare, est aussi une réussite, avec ce nez de pivoine, franc et friand. Excellent Bourgueil Leroy de Restigné 2013, marqué par son sol de tuffeau, généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois). Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérants à France Passion ou autres. 


1, impasse de la Villatte sur D35
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 98 24
Email : drusse@vinsdusiecle.com
Site : drusse
Site personnel : www.drusse-vindeloire.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de BEAUREGARD


La propriété de 23 ha de vignes est divisée en 2 ilôts correspondant à 2 terroirs différents : le premier îlot situé juste en face du château est en coteaux orientés plein sud. Le sol argilo-calcaire repose sur un socle très épais de craie tuffeau. C’est sans doute l’un des meilleurs terroirs du saumurois; le deuxième îlot est situé à quelques kms, commune de Brossay, sur un plateau d’argile à silex. Culture raisonnée, les vignes sont enherbées, il n’est pas utilisé d’engrais chimique, les traitements contre les maladies sont employés à bon escient et à doses réduites.
On se fait plaisir avec son Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Cabernet franc, charmeur, légèrement épicé comme il se doit, coloré et typé. Le Saumur rouge Les Fontenelles 2014, issu du Cabernet franc (70%) et du Cabernet-Sauvignon (30%), aux arômes de fruits cuits (cassis, fraise) et de réglisse, ample et fondu, est fort bien typé. Le Saumur Blanc Clos Beauregard 2010 est très élégant, de bouche dense et parfumée, plaisant par sa vivacité, d'une belle persistance d'arômes, à dominante de fruits secs (abricot) et d'aubépine.
Joli Cabernet De Saumur rosé 2015, de teinte vive, de bouche fraîche, à déboucher sur une poêlée de légumes printaniers. Excellent Saumur brut, médaille d'Argent au concours des vignerons Indépendants 2015, frais, mêle finesse et structure, rondeur et persistance aromatique, un vin savoureux et très fin. Superbe Saumur Blanc brut cuvée Élégance, médaille d’Or Mâcon, alliant rondeur et nervosité, au nez de noisette, à la mousse délicate, aux notes de pêche et de miel, d'une grande franchise au nez et au palais. Le Saumur brut rosé est très aromatique avec des notes de fraise des bois, de framboise et de mûre sauvage, de structure vive et d'une grande finesse.

Bernard Cambier

Jacques CHARLET


Au XVIIIe siècle, la famille Charlet était propriétaire et marchand en vins à Saint-Amour et Juliénas, à la frontière de la Bourgogne et du Beaujolais. L’acte d’association de Jean et Joseph Charlet daté du 20 octobre 1754 en témoigne, ainsi que divers livres de comptes de l’époque. Les vins Charlet avaient déjà une excellente clientèle à cette époque dans la région parisienne : nous trouvons notamment la livraison d’une pièce de vin à Monsieur Gabriel, Premier architecte du Roi Louis XVI qui travailla au Château de Versailles !
Aujourd'hui, Jacques Charlet est dirigé par la famille Barbet, liée aux Charlet suite à plusieurs mariages. Ils sont aussi propriétaires des domaines historiques situés à Saint-Amour et à Juliénas.
On se fait donc plaisir avec ce Morgon Côte du Py 2013, aux senteurs de violette et de mûre, un vin avec des notes de poivre et de cassis au palais, charnu, d’une belle finale, tout en bouche, qui poursuit son évolution (14,46 €). Le Moulin-à-Vent Climat Champ de Cour 2014, aux tanins fondus mais très équilibrés, de bouche franche où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est tout en couleur et en matière. 
Le Morgon Vieilles Vignes 2014 développe des senteurs complexes de mûre et d’humus, de bouche charnue comme il le faut, un vin qui allie structure et charme, de jolie garde. Goûtez encore son Pouilly-Fuissé Domaine Bellenand 2014, d’une belle finesse, aux notes de fruits secs, tout en structure et parfums, ample et persistant, suave, où s’entremêlent en bouche les fruits et les fleurs fraîches. 

1 846, Route Nationale 6
71570 La Chapelle-de-Guinchay
Tél. : 03 85 36 82 41
Fax : 03 85 33 83 19
Email : contact@jacques-charlet.fr
www.jacques-charlet.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

PHILIPPONNAT


Charles Philipponnat est l’héritier d’une longue tradition vinicole. La Maison a rejoint, en 1997, le groupe Boizel Chanoine Champagne, géré par les familles fondatrices avec des capitaux essentiellement familiaux et champenois. Elle a l’avantage de posséder 17 ha de vignes situées dans les crus d’Aÿ, Mareuil, Mutigny et Avenay.
D’excellents terroirs dont deux exceptionnels, Le Léon, à Aÿ et le Clos des Goisses, à Mareuil. Tous deux se caractérisent par une forte pente exposée plein sud. Dans le Clos des Goisses la pente atteint 45% de dénivelé et le microclimat peu venté est protégé par le sommet du Gruget et les murs du Clos, ce qui en fait le terroir le plus chaud, produisant les vins d’une grande intensité.
"Depuis une bonne quinzaine d’années, nous avons fait beaucoup d’efforts pour préciser le style de notre Maison de Champagne, me raconte Charles Philipponnat. Nous avons amélioré la qualité des assemblages, entièrement rénové l’outil de vinification, accentué la présence du Pinot Noir dans nos assemblages afin que la personnalité de nos Champagnes, leur caractère, s’expriment au mieux.
Bref, nous avons porté notre attention sur beaucoup de détails, que ce soit à la viticulture, à la vinification et avons réalisé ainsi de grands progrès que les clients et consommateurs reconnaissent déjà. Suite à cette grande détermination, il nous a semblé logique que la nouvelle présentation de la bouteille reflète l’amélioration de la qualité de nos vins. Notre nouvel habillage a reçu un excellent accueil, nous avons même reçu des félicitations spontanées de nos clients.
Nous avons des changements de millésimes habituels comme le Blanc De Blancs, sortons le Grand Blanc 2007, un Champagne plus structuré, plus sérieux que le 2006.
Notre Blanc De Noirs 2008 est un superbe millésime en Champagne, un vin très réussi mûr, intense, d’une belle acidité, douce fermeté, d’une belle brillance. Millésime 2006 pour notre Cuvée 1522, c’est un millésime plus tendre, assez agréable, parfumé, qui se différencie du 2005 qui lui était plus intense, légèrement giboyeux. Dans le premier semestre, nous allons continuer de commercialiser le 2005 pour le Clos des Goisses, pour la fin d’année ce sera le 2006. C’est un Champagne d’exception.
Nous commercialisons aussi nos cuvées parcellaires 2006 là aussi au compte-gouttes car il y en a très peu, ces cuvées sont issues de terroirs Grand Cru d’Aÿ, de Mareuil-sur-Aÿ, les Cintres. Ce concept de parcellaire est dans le prolongement de ce que l’on fait avec Clos des Goisses à savoir, montrer l’excellence de nos terroirs. Nous faisons des vins d’assemblages mais il n’y a pas de grands champagnes sans grands vins d’assemblage issus de grands terroirs. On veut donc démontrer avec cette petite cuvée (les volumes resteront très faibles) que nos éléments d’assemblage sont de grande qualité avec une personnalité propre. Notre concept est de prélever une partie de nos assemblages, de l’isoler pour mettre en valeur sa qualité intrinsèque. Ces trois cuvées parcellaires ne seront pas systématiquement élaborées chaque année cela dépendra du millésime. Nous millésimons souvent nos Champagnes, nous avons pris l’option d’en faire moins en volume mais d’exploiter tout le potentiel. Avec le parcellaire, nous sommes plus dans une démarche d’exception.
Nous sortons la dernière de nos cuvées parcellaires. Nous avions déjà proposé les deux autres cuvées parcellaires l’an passé Aÿ et Mareuil, et cette année, Les Cintres 2006 est la nouvelle cuvée parcellaire provenant de deux parcelles situées au cœur du Clos des Goisses. Un Must, l’idée générale est de donner une idée de ce que pouvaient produire les toutes meilleures parcelles du Clos des Goisses, Les Cintres 2006 est issu de la parcelle centrale du Clos des Goisses, les plus vieillies vignes, c’est l’expression pure, avec seulement 2300 bouteilles, une rareté, nous n’avons pas voulu en faire plus pour ne pas appauvrir le Clos des Goisses. Nous ne produirons pas cette petite cuvée Les Cintres tous les ans, cela dépendra du millésime, c’est une cuvée destinée aux collectionneurs.”
Exceptionnel Champagne Clos des Goisses 2006, 65% de Pinot Noir et 35% de Chardonnay, vinification partielle sous bois (40 %) qui favorise une plus grande complexité, aucune fermentation malolactique pour conserver l’acidité naturelle qui compense la puissance du terroir. Vieillissement de 8 à 10 dans les caves de la Maison Philipponnat. Robe d’un or pâle, mousse fine et délicate, nez de fleurs de sureau, attaque fraîche et souple typique du millésime 2006, notes de fruits rouges, d’eau de vie de framboise, de grillé, finale aromatique et persistante.
Le Grand Blanc 2007, 100% Chardonnay provenant de la Côte des Blancs de la Montagne de Reims et du Clos des Goisses. Robe d’un or clair brillant et vif, bulles fines et persistantes, nez fin et élégant, notes intenses de fleurs blanches et d’agrumes, belle attaque minérale, ample, nuancée. Notes de mandarines, pamplemousses en milieu de bouche, finale qui dévoile la typicité du style Philipponnat, vinosité tout en rondeur, bonne longueur en bouche persistante.
Le Blanc De Noirs Millésime 2009, qui dégage des nuances de pamplemousse, de poire, d’amande et de fumé, de bouche ample, est un Champagne très harmonieux, une cuvée tout en charpente, à déboucher au cours d’un repas
Le Champagne Cuvée 1552 Rosé Millésime 2006 : 70% de Pinot Noir, 30% de Chardonnay provenant du Mesnil-sur-Oger et 8% de Pinot Noir. Belle Robe rose pâle aux reflets violets, mousse fine et délicate, notes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis), attaque fraîche et pure, bien combinée avec les fruits mûrs, grande minéralité raffinée et délicate. Le Champagne Cuvée 1522 Millésime 2006 : une grande cuvée élaborée autour du terroir d’Aÿ, 70% Pinot Noir, 30% Chardonnay. Bulles fines et cordon persistant, notes olfactives de fleurs de sureau, poivre blanc, tabac blond. En bouche, touches de framboise et de crème d’amande, attaque souple, belle finale élégante.
On excite également ses papilles avec ce Royal Réserve brut : 65% Pinot Noir, 30% Chardonnay, 5% Pinot Meunier, première presse des raisins du cœur de la Champagne, en majorité des Grands et Premiers crus, vieillissement sur lies. Robe d’un or soutenu, mousse fine et rapide, notes de fleur de tilleuls puis, après aération, viennent des notes de framboise et de groseille, d’agrumes et de miel, belle attaque vineuse fruitée et charpentée, ample et longue finale apportant une touche de biscuit et de pain fraîchement cuit. Le Royal Réserve non dosé : 65% Pinot Noir, 30% Chardonnay, 5% Pinot Meunier. Robe or pâle, mousse fine et persistante, nez de fleurs de tilleul, attaque droite et pure avec des notes d’agrumes, bouche bien soutenue par une bonne acidité, finale longue avec des notes de pain chaud et de pomme fraîche. Le Royal Réserve Rosé : 75% Pinot Noir, 20% Chardonnay, 5% Pinot Meunier. mousse crémeuse et persistante, notes de fraise des bois suivies d’agrumes et d’écorce de pamplemousse. Attaque élégante et pure, bouche pleine soutenue par une légère astringence qui fait ressortir le fruit.

Charles Philipponnat
13, rue du Pont
51160 Mareuil-sur-Aÿ
Tél. : 03 26 56 93 00
Fax : 03 26 56 93 18
Email : info@philipponnat.com
www.philipponnat.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015

 




CLOS SAINT-PIERRE


CHATEAU DE GUEYZE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU VALGUY


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


LA BASTIDE BLANCHE


EARL GUY MALBETE


HENRY NATTER


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU FABAS


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU DES PEYREGRANDES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales