Agenda Du Vin

Edition du 05/05/2020
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

BOURDAIRE-GALLOIS


David Bourdaire est chaleureux, talentueux, passionné pour mettre en avant toute la spécificité du Pinot meunier (qui le mérite), et poursuit une réelle politique qualitative qui porte ses fruits. Nous l’avons connu à ses débuts, soutenu immédiatement en sachant que son enthousiasme convainquerait les plus réticents. “L’exploitation est essentiellement constituée de Pinot meunier (85%) de 40 ans d’âge moyen. Nous disposons de l’équivalent de 1/3 de notre production en vins de réserve, nécessaires à l’élaboration d’un Champagne constant d’année en année. Dixième génération de vignerons mais seulement la troisième à produire des vins de Champagne. C’est Robert Massonnot, mon grand-père, qui élabora lui-même ses premiers Champagne en 1951 suite à la création de la coopérative de Pouillon avec deux autres vignerons de la commune. Mes parents qui ont commencé leur activité en 1973 sur de petites surfaces (mon père a été salarié ailleurs jusqu’en 1988), ont réellement commencé leur activité viticole à temps complet dans les années 1980, en parallèle de mes grands-parents. Suite à un BTA puis BTS Viticulture-œnologie au lycée Viticole de la Champagne à Avize, je m’installe à mon tour grâce à la reprise de vignes en location sur la commune de Villers-Franqueux et au départ à la retraite de mes grands-parents qui me cèdent quelques baux lors du transfert de leurs exploitation à mes parents. Récoltant-Manipulant et Vigneron Indépendant dès la vendange 2002. L’utilisation de produits phyto-pharmaceutiques est ultra-modérée et raisonnée (pratique du sous-dosage et uniquement si nécessaire) grâce à l’utilisation de matériel pneumatique réduisant considérablement l’utilisation de produits et la consommation d’eau par hectare. Cette démarche se prolonge jusqu’à la vinification où l’utilisation de CO2 permet de réduire considérablement l’utilisation de sulfites (SO2) pour la protection de l’oxydation.” Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox “Voici les Champagnes que nous proposons en 2020, nous dit David Bourdaire : Tradition (base 2015), cuvées Réserve, Prestige et Blanc de Blancs (base 2014 ), brut Rosé et notre nouveauté, Millésime 2008 vieilli en fût de chêne, un Champagne frais, de belle maturité. Nos Champagnes sont tous Extra-brut et non dosés, ce qui fait ressortir l’expression du terroir. Les vendanges 2019 nous ont gratifié d’une superbe qualité, beaucoup de fruité, une acidité correcte et un beau potentiel. Ce sera un prochain grand Champagne.” Ce vigneron nous régale avec son remarquable Champagne Millésime 2007, tojours très typé terroir, d’une très belle couleur, associant charme et charpente, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, une cuvée non dosée, dense et bien persistante, très fraîche et vivace au palais.  Tout en nuances, son brut rosé, non dosé également, est très floral, subtilement épicé, séduisant par sa finesse d’arômes, que l’on peut déboucher sur des tartelettes aux fruits de mer ou un crabe à l'Antillaise. Excellent Blanc de blancs brut, dont une partie est vinifiée en fûts, il fleure le musc, la pomme reinette et l’aubépine, très séduisant au nez comme en bouche, avec des notes de noisette en finale, parfait, par exemple, sur des huitres ou un saumon cru mariné. Beau Prestige non dosé, 40% Pinot meunier, 40% Chardonnay, 20% Pinot noir, issu de sols riches limoneux, qui développe de délicieux arômes beurrés, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, tout en saveurs. Son Tradition,100% Pinot meunier, est une belle réussite, une cuvée fraîche, de mousse élégante, tout en finale, un Champagne très salin qui fait saliver. Goûtez le brut Réserve (très jolie bouteille sérigraphiée), suave, tout en subtilité.

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :03 26 03 02 42
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois
Site personnel : www.bourdaire-gallois.fr

Michel et Sylvain TÊTE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations. Le domaine 17 ha au total s'étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5 ha en plus en Chénas et 1,5 ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.  Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le Domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de vinification au côté de son père, il créé la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir. Une référence depuis bien longtemps, et cette fois-ci encore avec leur Juliénas rouge cuvée Prestige 2017, un vin coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, d’une jolie finale persistante, à ouvrir sur un foie de veau à l’ancienne ou une côte de veau à la crème, par exemple. Le Juliénas 2017 a une belle couleur aux reflets violets, où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle, quand le 2018, développe des arômes de groseille et de mûre, est un vin puissant et typé en bouche, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), légèrement poivré en finale. Le Saint-Amour Capitans 2018, sol argilo-calcaire, la vigne de Gamay, âgée de 35 ans, est conduite en gobelet, avec des rangs enherbés pour une culture raisonnée. Le vin est superbe, puissant, capiteux, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles de fruits rouges surmûris, il a des tanins bien fondus, un vin très harmonieux. Le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2018, est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande…), harmonieux, de bouche franche à déguster sur une terrine de poisson ou un pavé de cabillaud aux cèpes. Le Beaujolais-Villages Domaine du Clos du Fief 2018, au nez dominé par le cassis et la framboise, est un vin classique, franc et charmeur comme on les aime, tout comme le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamay, fruité et gourmand, tout en charme. Nous avons également dégusté le Bourgogne blanc 2016, pur Chardonnay, qui sent la noisette et le genêt, vif et rond à la fois.

Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62 et 06 07 41 61 24
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site personnel : www.micheltete.com

Xavier LECONTE


Une histoire de passion familiale depuis 6 générations. Le Champagne Xavier Leconte trouve son origine en 1870, lorsque Onésime Leconte apporte la viticulture dans la famille. En 1978, Xavier prend en charge la Maison et c'est à cette date, que la totalité des raisins est écrasée sur leur pressoir, puis vinifiée et vieillie dans leurs caves. Son fils Alexis, œnologue conseil, l’a rejoint et représente la sixième génération sur le Domaine. Il a depuis agrandi leur collection en créant des Coteaux Champenois 100% Meunier - Blanc, Rouge et Rosé – ainsi que des Ratafias Champenois monocépages. Certifié Haute Valeur Environnementale depuis 2014 avec l’utilisation de charrue et un enherbement des vignes en s’adaptant aux différents secteurs et terroirs. “Que dire des vendanges 2019, nous précise Alexis Leconte, si ce n’est que la perfection est le maitre mot pour définir la qualité où fruité, gourmandise, bel équilibre et jolie acidité rejoignent une quantité normale. Nombreux seront nos Champagnes mis en vente cette année, ce sont Cœur d’Histoire, Signature du Hameau, Secret de Femme, L’Héritage de Xavier, L’Intuition d’Alexis, Le Charme d’Anaïs, 2013, Les Reflets de Sylvie, Scellés de Terroirs La Croisette 2013, Scellés 2 Terroirs 2011, Saignée 2 Terroirs 2015.” Nous apprécions beaucoup le Champagne Le Charme d’Anaïs 2013, tout en finesse, tout en fruits, aux notes d’aubépine et d’amande caractéristiques, c’est un Champagne très harmonieux. Régalez-vous également avec le brut Nature Les Reflets de Sylvie, qui mêle puissance et ampleur en bouche, il est très agréable, on retrouve des notes d’amande et de poire, d’une jolie persistance en bouche. Goûtez la cuvée L’Héritage de Xavier, associant saveur et distinction, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, intense, aux notes de poire et de miel.  La Signature du Hameau brut est une cuvée gourmande et chaleureuse, aux nuances de fruits jaunes cuits et de noisette. Cette cuvée est représentative de leur vignoble avec ses 80% de Meunier, 15% de Pinot noir et 5% de Chardonnay. Élaborée avec 80% de vins de l’année de récolte et complétée de 20% de vins de réserve (stockés en foudres). Vinification en cuves Inox thermo-régulées et pour partie vinifiée en fûts. Il y a aussi la cuvée L’Intuition d’Alexis brut, élaborée spécialement pour Alexis, de teinte dorée, aux nuances de fruits mûrs, aux notes de tilleul et d’abricot, est de bouche crémeuse. Et découvrez leurs Ratafias Apeiron : Apeiron signifie l’illimité, l’infini. C’est le nom donné par Alexis Leconte à ses Ratafias. En se combinant entre eux ou à d’autres éléments, ils sont sources d’une infinité de possibilités. Illustrés par leur molécule aromatique, ces Ratafias mono-cépage n’attendent qu’une chose : votre talent d’assembleur. Prenez-vous au jeu de l’assemblage et de la dégustation.

Xavier et Alexis Leconte
7, rue des Berceaux
51700 Troissy-Bouquigny
Téléphone :03 26 52 73 59
Email : contact@champagne-xavier-leconte.com
Site personnel : www.champagne-xavier-leconte.com

RION SIMON


Notre domaine familial de 2.14 ha s’étend en intégralité sur le terroir de Courmas, petit village se situant dans le secteur de la petite Montagne de Reims à 10 km au sud-ouest de Reims, sur la route du Champagne. Depuis 2007, je représente la 4ème génération, et succède ainsi à mon père Pascal Rion. Plus qu’un métier, une passion, j’y apporte mon savoir-faire ainsi que mes idées tant sur le travail à la vigne que sur l’œnologie. J'ai développé une viticulture respectueuse de l’environnement avec un travail des sols mécanique à 100% et j'espère obtenir en mai 2020 les labels Haute Valeur Environnementale (HVE) et Viticulture Durable en Champagne (VDC). Je propose maintenant 6 cuvées dans un volume qui reste confidentiel puisque nous tirons environ 9950 bouteilles dont 1000 bouteilles pour le Blanc de blancs, 800 pour le Blanc de noirs et 1000 pour l’Eclat 2 Cépages. Les derniers millésimes sont issus du cœur de la cuvée au moment des vendanges comme la cuvée Eclat 2 Cépages, un parfait équilibre entre ses 2 cépages (50% Chardonnay, 50% Pinot noir), le Blanc de blancs où l'on retrouve la finesse du 100% Chardonnay typique de notre terroir, et le Blanc de noirs 80% Pinot noir et 20 % Meuniers malo partielle en extra brut (4 g/l). A découvrir de nouvelles cuvées qui sortiront dans 3 à 4 ans, vinifiées et élevées en fûts de chêne sans filtration.


3 bis, rue des Auches
51390 COURMAS
Téléphone :+3367500491
Email : champagne.rionsimon@gmail.com
Site : champagnesimonrion
Site personnel : www.champagne-simon-rion.fr


> Nos dégustations de la semaine

CAVE DES VIGNERONS RÉUNIS


Nous avons aimé ce CDR rouge Quintessence Syrah 2015, de robe intense, typé, au nez de mûre et de violette, bien épicé, aux tanins présents et soyeux à la fois, de très bonne garde. On retrouve également ce CDR-Villages rouge Plan de Dieu Séduction 2017, où dominent des senteurs de cassis et de griotte, de bouche corsée où l?on retrouve la fraise des bois cuite, un vin typé, coloré et parfumé, alliant rondeur et structure. Agréable CDR-Villages rouge Massif d?Uchaux Séduction 2017, avec ce nez intense de fruits rouges et d?épices aux accents de garrigue, de bouche très soyeuse et ample. Le CDR-Village Cairanne rouge Séduction 2017, est coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d?humus, avec cette bouche puissante, c?est un vin ferme et fruité. Séduisant CDR blanc Viognier Quintessence 2018 Fûts de Chêne, tout en subtilité, avec cette touche épicée, tout en nuances d?arômes (pivoine, abricot frais). Tout comme le CDR blanc Viognier Exaltation 2018, au nez de fleurs blanches, tout en rondeur en bouche, avec une note de fraîcheur. Plus facile, le CDR blanc Révélation 2018 Fruité, médaille d?Or concours des Vins d?Orange, vraiment sur le fruit et très accessible. Rafraîchissant CDR rosé Quintessence 2018, aux notes prononcées fruitées et acidulées de fruits rouges, tout comme le CDR rosé Révélation 2018, tendre et corsé à la fois, qui allie saveur et distinction en finale.

Jean-Marc Pradinas
541, route de Valréas
84290 Sainte-Cécile-les-Vignes
Tél. : 04 90 30 79 30
Fax : 04 90 30 79 39
Email : cave@ceciledesvignes.fr
www.ceciledesvignes.fr


BONNET-GILMERT


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Ce jeune couple de vignerons s?est établi sur la propriété familiale, et commercialise sa propre marque depuis novembre 2009. Ce vignoble est conduit en méthode de culture durable. Mise en place d'un enherbement et labours suivant la situation des parcelles, utilisation au maximum de produits d'origine naturelle. Joli caveau pour recevoir les professionnels.
Une réussite avec ce Champagne Millésimé 2012, d?une jolie complexité aromatique où l?on retrouve des nuances de citron et de miel, de bouche franche, d?une élégante nervosité, aux agréables notes de rose et de citron au palais.
Le brut Réserve, est une cuvée composée à 80% de raisins noirs (65% Pinot Meunier, 15% Pinot Noir et 20% Chardonnay), l?esprit de la Maison, représente à lui seul la mosaïque de toutes les parcelles, c?est un vin à la mousse fine et légère, à dominante de noisette et d?abricot, de jolie structure.
Goûtez également le brut Terre d?Origine, présenté dans une très jolie bouteille (nouvelle étiquette), il est distingué et ferme, tout en arômes (lis, pêche, amande...), de bouche séduisante où dominent les fruits secs au palais, avec une pointe de pomme mûre. Leur Extra brut, est une cuvée fine et équilibrée aux nuances de poire et de lis, un vin mêlant charme et fraîcheur. Il y a aussi a ce Blancs de Blancs Blancs des Sables, d?une bouche persistante, où se décèlent des nuances de citron et de narcisse, qui allie rondeur et notes de pêche blanche et de noisette.

6, route de Bonneil
02400 Azy-sur-Marne
Tél. : 03 23 82 92 47
Email : contact@champagnemarteaux.com
www.champagnemarteaux.com



> Les précédentes éditions

Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018

 



Domaine Guy BOCARD


Domaine René FLECK et Fille


Les Clos MAURICE


Château Les GRAVES


Château CORBIN MICHOTTE


Château La GRACE FONRAZADE


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


L'ESTABEL CABRIÈRES


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine PERALDI


Domaine de GRANDMAISON


Château du PAYRE


ROYER Père et Fils


Château RASQUE


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


Château La VARIÈRE


Domaine de TERREBRUNE


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Guy ROBIN


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine GRESSER


Champagne R.H. COUTIER


Château LAFON


Château DARIUS


Domaine LANDRAT-GUYOLLOT


Château SAINTE-BARBE


Domaine de TORRACCIA


Château du MOULIN VIEUX


Domaine de VIAUD


Château REDORTIER


Château GRAND-MOULIN



H. DARTIGALONGUE ET FILS


CLOS TRIMOULET


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCEA CHATEAU DAVID


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales